les Aventuriers de la Marche Eperdue

Forum des A.M.E., groupes d'aventuriers évoluant soit dans le monde de Faërûn, soit dans celui de PlanesKape...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Récit des aventures vécues

Aller en bas 
AuteurMessage
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Récit des aventures vécues   Dim 14 Nov - 17:16

Où les différents participants sont invités à raconter à leurs collègues leurs tribulations à travers Sigil et le Multivers.

Pour le moment, nous avons :

(Toussaint 2010) Recherche d'un avocat disparu dans Sigil. Bilan : tout le monde a oublié l'existence du disparu. Y compris, en fin de compte, les enquêteurs (Calion, Dourks et Tartiff').
[Joués respectivement par Hjalm', Curulin et Grag']

(11/11/2010) Boum ! Les 3 aventuriers, à peine remis des blessures de leur précédente enquête, ont été pris dans un attentat en plein milieu du Grand Bazar de Sigil. Poursuivant un individu louche au fond des égouts et autres tunnels sous la Cité des Huis (sans Dourks qui les avaient perdus de vue dans la confusion), ils ont passé un portail vers les Abysses, ont rencontré un seigneur Démon, ont été envoyés vers la Terre des Bêtes, ont manqué se faire avaler par des ours, ont discuté avec la déesse Ehlonna, puis ont regagné la Cage en passant par la ville de Faunel, dans les Terres extérieures, après qu'une mystérieuse vendeuse d'amulettes leur ai dévoilé une partie du destin...

Bien entendu, ces personnes sont chargées de vous raconter plus en détails ces évènements !

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Lun 15 Nov - 7:37

Rahhgh! J'ai failli ! J'ai laissé mon maître sans surveillance alors qu'il courait (après) de graves dangers !

Monsieur Calion, quand respecterez-vous mon métier, vous auriez au moins pu m'attendre ! Vos frasques journalières sont déjà assez inquiétante pour votre garde du corps, et voilà que vous avez quitté Sigil et frayé avec des démons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Lun 15 Nov - 15:47

Hum, l'entretien avec les démons n'était guère prévu à l'origine. Nous comptions juste rattraper le terroriste au départ.

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre


Dernière édition par Ildraël le Mer 17 Nov - 14:47, édité 1 fois (Raison : guerre >> guère)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Jeu 30 Déc - 13:55

Double post pour la bonne cause: partie ayant eu lieu le 29 décembre:

La famille Scorpione a des problème avec son monopole du bois, le CA baisse et le cours du pin augmente, il faut agir. Dourks et moi menons notre enquête, tout d'abord à Sigil, puis à Négoce, ville-portail de l'Outreterre en lien avec Bytopie. Suite à de nombreuses négociations (tantôt avec un devin adepte de la physique quantique, tantôt avec un bariaure maître des affaires qui ne veut rien mais est le seul moyen de rejoindre Bytopie), Nous avons réussi à rallier Bytopie, mis fin à un soulèvement ouvrier puis abattu deux ours en armure qui empêchaient la récolte de bois rare.

La mission remplie (et nos poches vides), nous sommes rentrés en Sigil où nous avons été remerciés (stock-options sur du négoce de bois, quelques pépites d'or et autres)

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Ven 31 Déc - 14:15

Comme d'habitude, ce ne sont pas les phases d'actions qui ont été les plus longues, mais bel et bien les moments où il a fallu déterminer où pouvait bien se trouver ce maître des affaires et négocier avec lui, sans compter déjà l'aller jusqu'à Négoce qui à dû... se négocier.

Saluons tout de même la performance du conteur capable de nous pondre un scénar d'une journée complète ( au moins ) comme ça, au débotté, et plus ou moins au fur et à mesure. Il faut dire que, à part les ours en armure, il n'y avait pas beaucoup de choses à tabler à l'avance. C'est au moins l'avantage du pur RP.
[Ca, et les liens complexes entre les différents négociants, fournisseurs et producteurs de bois et autres métaux précieux (oui, je sais) impliqués dans l'affaire. Les élements ponctuels, ça se gère à la louche... Encore faut-il une trame narrative cohérente, et ça, faut le prévoir dès le début...
Ce fut un bon moment, avec des joueurs enthousiastes face à un Conteur un peu malade, ce qui n'a pas empêché un bon échange de dK, du cramage d'Armarours (c'est là le véritable nom de ces bestioles, mais je préfère encore "Ours en Armure"), des négociations compliquées, des fous-rires nombreux et réguliers, la découverte de contrées inconnues, un destin favorable, un gain significatif en XP (et moins significatif en D.O.), le tout dans un froid de canard et autour d'un plat de spaghetti sauce bolognaise accompagné d'une bouteille de Coca.
R.P.G. ? C'est le début du bonheur ! Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Un travail tranquille... ?   Dim 6 Mar - 18:15

Otto Vandermeulen, Calion Scorpione et son fidèle Dourks ont été les protagonistes de la dernière aventure des nos Explorateurs multiversaux. Une sombre histoire de contrat qui a mal tourné, au point qu'à l'heure de finir la partie, ils étaient encore dans les embrouilles jusqu'au cou (ou aux épaules pour Dourks).
En même temps, l'idée venait de ce cher Otto... Smile
Je leur laisse le soin de vous raconter tout ça.

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Dim 13 Mar - 13:32

Extraits du journal de Dourks Mjollnirson, garde du corps ( n'ayant pas mes notes sous la main, si quelqu'un peut rajouter les noms qui me manquent... )

- Monsieur nous a demandé de nous faire embaucher par un certain monsieur Khan habitant dans un monde sur lequel la famille a des liens. En effet, notre ami Otto qui travaille dans le coin a eu vent que ce Khan ( qui est un mage) était lié à une organisation inconnue qui pourrait faire de l'ombre à nos intérêts. Otto sachant comment prendre le portail, nous l'avons suivi jusque dans une ville portuaire et une taverne de ce port dans laquelle nous attendait notre si suspect employeur.

- Monsieur Khan nous a proposé d'escorter des œufs de poisson jusqu'aux terres du baron [...] qui fêtait l'anniversaire de son avènement. Il nous a fait signer un contrat sur lequel il était clairement stipulé que les tonneaux de marchandise ne devaient en aucun cas être ouverts, et nous promettait une récompense plus qu'avantageuse. L'affaire est clairement suspecte, mais puisque nous devons mener notre enquête, nous avons accepté.

-Nous avons supervisé la fin du chargement, sans rien à signaler de ce côté. Les œufs sont conservés dans des algues et de la glace, ce qui explique qu'il faille pas moins de 80 tonneaux. En revanche, j'ai attrapé un halfelin du nom de Roger qui traînait autour de l'entrepôt. Le convoi semble intéresser du monde, mais le rôdeur est parvenu à se libérer de ma poigne sans répondre à mes questions. Otto et moi savons du moins à quoi il ressemble...

- Les marchandises sont sous notre entière responsabilité, chargé à nous de les amener jusqu'au Saumon d'argent, un navire appartenant à monsieur Khan et dont le capitaine, [...] nous mènera jusqu'à la baronnie. La traversée se fera en deux temps : nous franchirons d'abord un bras de mer, puis entrerons dans la passe menant au lac de [...] sur les rives duquel se trouve notre destination. Le trajet devrait durer une semaine. Une fois sur place, nous devons livrer les œufs de poissons directement à l'intendant du baron, qui signera notre contrat. Nous serons payés au retour par monsieur Khan. Toit cela sent la magouille à plein nez, mais à moins de penser que monsieur l'intendant est de mèche, il me semble difficile de penser que celle-ci porte sur la marchandise. Je pense plutôt que nous ne trouverons pas monsieur Khan au retour. Mais le capitaine [...] travaille depuis de nombreuses années avec Khan, il nous renseignera peut-être sur cette mystérieuse organisation.

- L'embarquement à bord du Saumon d'argent s'est bien passé. Le capitaine semble compétent, mais ne nous a rien appris sur les commanditaires de Khan. La mission que nous a donné monsieur semble difficile à mettre en œuvre, mais je ne désespère pas, surtout si monsieur Khan cherche à nous arnaquer quelque part. Le seul danger de ces mers sont les pirates, un certain Krâal faisant pas mal parler de lui en ce moment. Mais il semblerait qu'un vaisseau comme le notre n'a que peu de chances d'intéresser ces bandits.

- Peu avant d'aborder la passe et d'entrer dans les terres ( enfin les mers) du baron, nous avons été pris en chasse par un navire lourdement armé. Heureusement, les brumes matinales, la vitesse du vaisseau et la qualité de l'équipage nous ont permis de distancer notre opposant. Celui-ci n'ayant pas hissé son pavillon, j'ignore de qui il peut s'agir.

- Le navire a bien entendu été fouillé par les gardes-côte, menés par le capitaine [...]. Et ceux-ci demandent à ouvrir les tonneaux de poisson. Nous voilà pris entre les ordres de notre commanditaire et la prudence bien compréhensible des soldats. Ceux-ci n'ont rien voulu savoir, le capitaine semble très suspicieux à notre égard et a exigé qu'on ouvre ces tonneaux. Je comprends maintenant l'arnaque : les tonneaux étant ouverts, nous ne serons pas payés.



- Je m'étais complètement trompé ! Khan voulait en réalité faire passer des émeraudes en contrebande, mais son affaire a été mal menée de bout en bout. Surtout, le capitaine [...] avait été averti que Khan n'était pas honnête, et se doutait de quelque chose. En attendant, tout est retombé sur nous, et le capitaine nous a lourdement condamné, et nous a enfermé dans la ville de [...]... tout ça pour venir nous voir un peu plus tard et nous proposer de nous échapper ! Il est obnubilé par Krâal, qu'il nous a révélé être le véritable chef de l'organisation employant Khan. Il nous a donc proposé de nous libérer si nous promettions de nous mettre en chasse pour capturer ce pirate. Nous n'avons pas vraiment eu le choix... Il semblerait que des victimes du pirate se trouvent un peu partout sur la côte, et que nous n'avons qu'à les recruter. Il nous a dirigé vers un de ses amis, [...], qui peut nous procurer un bateau et nous amener un peu plus loin pour recruter un équipage.

- [...] nous a demandé de recruter du monde ici même pour pouvoir lever l'ancre, sept ou huit personnes pour l'instant. Nous sommes donc allé voir, mon maître et moi, les anciens marins du Saumon d'argent, désœuvrés et ne demandant qu'à se venger de Khan ( Otto, trop reconnaissable, est resté à bord) . Le maître est en train d'en convaincre de nous accompagner à bord, mais tous ne sont pas prêt à chasser le pirate, loin de là...

- Alors que nous nous dirigions vers une seconde auberge pour compéter notre premier équipage, nous avons été malmenés par des sbires de Khan. Leur chef, un espèce de goujat arrogant au possible, nous a chargé de rien de moins que récupérer les émeraudes que le capitaine de la garde avait confisqué ! Il nous a laissé deux jours, nous menaçant de mort si nous n'acceptions pas. Mais pour qui se prend-il, ce Khan ? On peut être malhonnête sans tenter de se mettre tout le monde à dos, comme il est clairement en train de le faire avec nous. Si il traite tous ses employés ainsi, il va se retrouver tôt ou tard avec un poignard dans le dos, je l'ai assez répété à mon maître pour savoir qu'on ne traite pas des affaires comme ça. En attendant, cela nous laisse deux jours pour ramener le Krâal au capitaine, ce qui est tout de même une gageure...

- Nouveau rebondissement ! Pendant que nous étions parti, Otto a reçu à bord la visite de Roger, le halfelin que j'avais surpris. Celui-ci a dit travailler pour le Krâal, qui ne serait non pas un ami mais un concurrent de Khan ! L'organisation de celui-ci s'appellerait [...], nom que mon maître avait déjà entendu lors de ses recherches d'indices avant notre embarquement. Nous tenons peut-être enfin un indice sérieux. Mais cela signifie que le capitaine nous a menti pour nous lancer dans une entreprise que nous n'avions pas beaucoup de chances de réussir, je ne sais pas ce qu'ils ont tous à faire ça... En attendant, nous voilà dans les ennuis jusqu'au cou. Roger a endormi [...], mais nous attendons toujours les marins pour embarquer, et je ne sais pas trop ce que nous allons pouvoir faire. Otto a dit qu'il avait une idée, mais je ne sais pas ce qu'il fait.

- Otto avait décidé de faire tout simplement sauter le bateau avec le capitaine et les premiers membres d'équipage, afin de faire croire à notre mort. Mon maître s'est rallié sans problème à cette idée. Lorsque j'ai compris leur plan, j'ai tenté de les dissuader puis de les en empêcher, ces pauvres marins et même le capitaine [...] n'étant pour rien dans les problèmes qui nous menaçaient, mais même lorsque j'ai eu éteint la mèche préparée par Otto, mon maître est parvenu à tout embraser de l'extérieur en brûlant la coque en même temps. Je reste persuadé qu'il existait une meilleure solution, mais je n'en ai pas encore trouvé, et je ne pouvais rien faire de plus pour ces pauvres gens. J'obéis donc à mon maître, force est de constater que tout le monde nous croit probablement morts, désormais. Nous allons donc pouvoir nous rendre sans trop de souci au rendez-vous que Roger nous a proposé avec le Krâal. J'ai l'impression que lui aussi veut faire main basse sur les émeraudes. Et qu'il va vouloir faire appel à nous.

- En conclusion de cette semaine, nous sommes plongés jusqu'au cou dans une affaire d'émeraudes qui déclenchent bien des convoitises. D'un côté, monsieur Khan et son organisation qui voulaient les faire passer en contrebande avec probablement l'aide de l'intendant du baron, nous ont engagés en prenant le parti de ne rien nous dire et ont le culot de nous en vouloir alors qu'ils avaient mal fait leur coup. En tout cas, ils nous ont promis les pires malheur s'ils ne récupèrent pas leur " bien" sous deux jours. D'un autre, le Capitaine [], qui semble faire bravement son travail de garde-côte, mais n'hésite pas à manipuler des prisonniers, à les envoyer combattre un pirate en leur faisant croire qu'ils ont quelque chose à lui reprocher, et tente probablement de mettre les émeraudes dans sa propre poche. S'il était prêt à nous aider jusqu'à présent, l'explosion du bateau de son contact ( avec son contact) risque de ne pas bien le disposer à notre égard s'il s'aperçoit que nous ne sommes pas des victimes de l'explosion. Enfin, le pirate en question, un minotaure appelé le Krâal, qui n'a pas été accepté dans l'armée à cause de sa raçe, par la faute de Khan, et qui aimerait bien récupérer les émeraudes. Celui-ci nous aidera probablement et nous permettra peut-être de mener à bien notre mission de renseignement sur l'organisation de Khan. Mais je ne suis pas sûr qu'on doive lui faire confiance pour autant, et il est certain que lui va vouloir nous utiliser. Pourquoi les choses sont-elles toujours si compliquées ?
[HRP :] Parce que c'est un scénar, tiens ! [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Dim 13 Mar - 14:06

Bravo pour ce résumé quasi exhaustif. cheers

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Mar 15 Mar - 7:55

Merci, c'est sympa de se sentir soutenu après coup... Razz

Est-ce qu'un admin peut rajouter les noms qui manquent ? Et vous pouvez aussi donner votre point de vue, hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Lun 9 Mai - 7:09

Bon, serait-il possible de savoir comment cela a fini ? Ça m'intéresse un peu, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Mer 8 Juin - 19:13

Curulin a raison : il y a d'autres aventures à raconter, maintenant ! Si les joueurs impliqués voulaient bien nous raconter tout ça...

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Lun 20 Juin - 9:41

La suite de l'affaire des oeufs de poisson, ou comment se faire empapaouter jusqu'à la moelle par à peu près tout le monde:

Retrouvons nos vaillants aventuriers là où nous les avons laissés, c'est-à-dire autour d'un feu à l'extérieur de la ville après avoir fait exploser un navire dans le port.
Lendemain matin, les cigales se mettent à chanter dans la garrigue typique du faciès méditerranéen (avec éclogites, feldspath plagioclases et hornblende et autre petits minéraux aux noms dignes d'un éternuement).

Ces joyeux lurons, au nombre de quatre pour les faibles d'esprit qui ont du mal à suivre deux épisodes: Mister Boumboum, un individu bizarre qui aime les ombres, Dourks, et Calion. Ces joyeux lurons donc se mirent en marche pour rencontrer le fameux Krall.

Suite à des phases de discussion oiseuses où la survie du groupe à par maintes fois été dans un état précaire, Krall permit aux aventuriers de repartir chercher ses émeraudes, Dourks restant comme otage.

Retour donc au village (nous avons volontairement censuré tout les passages ayant un rapport avec des chèvres/moutons.yack/bergers/belle-mères/on s'en fout, c'est tous des ovins, qui pourraient choquer les esprits les plus sensibles).
Suite à des manoeuvres d'infiltration habilement orchestrées par le truc des ombres et le mafioso, où il s'agissait de pénétrer de nuit dans la tour de la garde (notez l'importance de l'ordre...), le capitaine a fait plusieurs fois dans son lit, sûrement car la présence de deux individus activement recherchés à son chevet en pleine nuit dans un bastion de la garde n'était pas ce qu'il y avait de plus congrus. Toujours est-il que suite à moult menaces et une exfiltration réussie (avec diversions détonantes et autres utilisations du panel de capacités du golem porté sur le soufre), le capitaine eut la sacrément mauvaise idée d'aller vérifier si ses émeraudes étaient toujours présentes dans sa cache.
S'en suivit une phase de Rp flamboyante où le genasi de la Radiance se métamorphosa en pécheur, adoptant sans problème le patois local (empêchant malencontreusement la compréhension des autres Pjs qui n'avaient pas pris Langage de vieux loup de mer en LV2), alors que les deux autres compères se camouflaient à quelque distance.

Suite à la découverte du pécheur et un interrogatoire en règle, celui-ci (je vous rappelle qu'il s'agit de Calion, pour ceux qui auraient une mémoire à en faire rougir une passoire), le personnage habilement déguisé prétendit que son bateau se trouvait dans une crique à proximité (manque de bol, il s'agissait également de là où le capitaine avait fait mouillé son bateau).
Devant la découverte de la supercherie, une phase d'assaut digne des combats épiques des Républicains contre Césariens (c'est-à-dire un 3 vs 4), les 3 gardes du capitaine se trouvèrent bientôt dans un état peu propice à l'action, ie la mort (certains calcinés, d'autres percés de carreaux, d'autres éclatés à coup de clé à molette, et pour les moins chanceux les trois à la fois). Le capitaine écouta alors la voix de la raison (peut-être la présence de trois dangereux criminels n'y était pas étrangère), et mena les trois farceurs sur son bateau.

Le voyage de quelques heures se passa sans encombre, je ferai abstraction des différents termes de marine utilisés (du genre souquez les artibuses). Dans une petite crique contenant une unique cabane et un navire échoué, réduit à l'état de carcasse dont la population se composait essentiellement de patelles et moules, le capitaine, Calion et quelques marins se jetèrent à l'eau (le golem ne pouvait pas car il rouillerait, et le machin des ombres ne savait pas nager, quelle bande de bras cassés...). A l'intérieur de la carcasse se trouvait des tonneaux, remplis d'émeraudes.
On ramena les deux trouvés sur le pont du navire, où un partage équitable fut fait, ainsi qu'un contrat signé par le capitaine (disant grosso modo blablabla). Les trois aventuriers allèrent donc retrouver le Krall, tout fiers d'avoir mené à bien leur mission (bien qu'ils aient eu pendant un certain temps une envie de fuir ce plan à la mord-moi-le-noeud, avant de se rappeler que Dourks était retenu en otage).
Krall cependant ne fut pas du même avis qu'eux, et rétorqua qu'il y avait 4 tonneaux, et que donc les 2/8èmes (puisque l'accord initial était du 50/50), n'était pas la part convenue. Les aventuriers durent donc se dessaisir du 1/8ème qu'ils avaient sur eux, l'autre 1/8ème ayant servi à acheter le capitaine.

Ils repartirent donc vers la ville, en faisant moult craquements de doigts et autres présages s’annonçant rien de bon pour l'enflure de capitaine qui les avait encore une fois bernés. Une autre infiltration en résulta donc. Les émeraudes furent récupérées, ainsi que certains documents compromettant pour le capitaine (notamment avec une demoiselle que l'on supposait de la cour).

Krall fut donc content, laissa la moitié comme convenue aux aventuriers, délivra Dourks, et leur proposa de la aider à fuir ce monde d'empapaouteurs s'ils l'aidaient à mettre un terme aux agissement de Khan (le premier malhonnête de l'épisode 1). Les aventuriers, autant motivés par la vengeance que pour la sortie de cette enfer, acceptèrent donc.

Dans la ville initiale où logeait Khan, il firent une petite infiltration moins discrète dans les locaux: moins discrètes car ils se retrouvèrent avec quatre gardes sur le dos, mais ils parvinrent à en tuer la plupart avant de prendre la fuite, la population commençant à sentir le roussi (plutôt le crépi brulé d'ailleurs).

Voilà donc où en sont ces aventuriers victimes du destin, et de la méchanceté des hommes.

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   Lun 20 Juin - 10:16

Méchanceté à laquelle ils répondent avec un talent certain en la matière, il faut le dire... Heureusement que Dourks était retenu en otage, il n'aurait probablement pas accepté la plupart des plans menés à bien. Par contre, taper sur Khan, pourquoi pas, hein...

Merci pour ce super résumé, ça fait bien plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récit des aventures vécues   

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit des aventures vécues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Aventures de Saturnin
» Les aventures de Dorothée
» Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir
» Luc Besson tourne en Normandie... dans le Perche.
» Bonjour tout le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les Aventuriers de la Marche Eperdue :: Amarth : Multiverse Explorer :: Aventures au-delà des mondes connus...-
Sauter vers: