les Aventuriers de la Marche Eperdue

Forum des A.M.E., groupes d'aventuriers évoluant soit dans le monde de Faërûn, soit dans celui de PlanesKape...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation des persos...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 4 Juil - 14:47

Ma-gni-fi-que !

Merci, Laith, pour ce BG, c'est exactement ce qu'on voulait. Les quelques infos que tu nous livre sur l'Ordre Druidique et sur la forêt lointaine sont de l'ordre de celles que certains d'entre nous pourraient savoir sans que tu leur dise ( genre, le barde...) mais dont je n'avais personnellement aucune idée avant ça. Et puis, il n'est pas étonnant que l'on aie appris les deux-trois trucs personnels que tu nous livre..

Sinon, Ildraël, j'aimerais bien savoir ce que je peux partager de plus sur mon BG. Parce que j'ai l'impression que mon perso est l'un des plus développés, tout de même ( qui a décrit toute sa famille, hein ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Lun 6 Juil - 22:13

On peut toujours faire plus...
Cf. le "questionnaire" sur le caractère et tout ça... Ce n'est plus tout à fait du "BG", au sens où il ne s'agit plus de raconter l'histoire passée de vos persos, mais plutôt de décrire et de fixer les principaux traits de caractère et de mentalité de votre rôle.

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mar 7 Juil - 9:35

Bon, OK, je te remplis le questionnaire. Il y aura peut-être de la redite, mais tant pis.

Donc : Curulin ( c'est à dire : MOI !! )

Traits de caractère dominants : Il est turbulent, toujours de bonne humeur, un peu inconscient, parfois. C'est un personnage haut en couleur qui passe rarement inaperçu, et qui n'aime pas toujours la discrétion...

Quels sont ses goûts ?
Il aime (dans l'ordre) : - Sa famille - La musique - L'aventure - Ses amis - La bonne ambiance - Tout ce qui sort de l'ordinaire

Quelles sont ses motivations dans la vie ?
Il veut rendre sa famille heureuse, devenir le plus grand artiste connu, vivre des aventures dignes de figurer dans la légende et les mettre en musique. Et il veut venger l'assassinat de son mentor. Mais ça, il ne vous l'a pas dit..

Quelles sont ses manies ?
Curulin a tendance à garder toujours sa cornemuse avec lui. Il est absolument maniaque à son sujet : il faut qu'elle soit toujours magnifique, accordée, sans un accroc.... Dans les longues discussions, il a tendance à jouer silencieusement sur son instrument pour se concentrer. Ou alors, il tapera des rythmes sur la table. Et comme il veut toujours tout planifier, il se lance souvent dans de grandes discussions.
Il se soucie assez peu de son apparence, sauf en concert, mais voudra toujours avoir des mains absolument propres, pour ne pas salir son instrument. Il se lave les mains jusqu'à dix fois par jour.

A-t'il une obsession, une phobie ?
Curulin ne suporte pas d'être privé de liberté, d'être forcé à agir. Il ne veut faire quelque chose que de son plein gré. Il ne supporte pas d'être entravé ou enfermé, et refuse toujours de se laisser arrêter. Vous l'avez déjà vu avec les mages rouges, par exemple. En fait, il estime que la moindre des choses est d'avoir du respect pour un prisonnier. Et il ne manquera pas de vous le faire remarquer à l'occasion.

Quelles sont ses angoisses, ses plus grandes craintes ?
Il a peur d'être enfermé. Il est même quelque peu claustrophobe. A part ça, il n'a pas peur de grand chose..

Quel est son idéal pour la société ?
Il voudrait une société moins prise de tête, sans règles alambiquées et inutiles. Il est pour la liberté de chacun. En revanche, il est sans pitié pour ceux qui obligent les instances de pouvoir à légiférer, c'est à dire les criminels. Et il ne supporte pas la corruption et les abus de pouvoir.

Quelle est l'importance de ses croyances dans sa vie ?
Curulin sait que les dieux existent, il participe aux fêtes importantes, et respecte un certain nombre d'entre eux ( Garl Brillerdor, Farhlanghn, Olidammara, Corellon Larethian et Ehlonna), sans être dévot pour autant . Les autres.....

Comment Curulin réagit-il dans telle ou telle circonstances ?
En règle générale, si il peut détendre l'atmosphère, voire mettre encore plus le bordel, il n'hésitera pas. Si l'un de ses amis est en danger, il n'hésitera pas à jouer les héros pour l'aider. Ce sera toujours ça à raconter plus tard. Si on touche à sa famille ou à sa cornemuse... il se vengera. Et il peut être assez méchant, pour le coup. Sans compter qu'il est très rancunier.

Qu'est-ce qui l'énerve toujours ?
De ne pas être écouté, ou de ne pas être pris au sérieux quand il l'est, et de l'être quand il ne l'est pas.

Qu'est-ce qu'il ne supporte pas ?
La méchanceté gratuite. A noter que tourner les autres en ridicule, à condition de vouloir simplement faire une bonne blague, n'est pas considéré comme de la méchanceté.

Qu'est-ce qu'il apprécie toujours ?
La bonne chère ; surtout si le repas est animé.

Qu'est-ce qu'il aime faire, voir, entendre ?
Tout ce qui est nouveau et inhabituel. Mais il n'aime pas faire des choses inutilement dangereuses. ( L'aventure est utilement dangereuse, bien sûr.. )
Quel est sa façon de penser votre groupe ? Quel serait son idéal des relations au sein du groupe ?
Trop de gens coincés. On devrait se faire plus confiance, dans le sens ou, pour moi, personne ne trahira le groupe. Par contre, ne laissez pas trainer vos sous...

Que pense-t'il de votre nouveau boulot et de l'Agence ?
Tant que la seule obligation est de remplir des missions et de payer un peu, ça me va. Surtout que le boulot est intéressant et la récompense à la hauteur. Je veux faire une saga sur Nélian, quand il sera à la retraite. Il faut que je me renseigne sur sa vie...

Comment Curulin s'entend il avec les autres : Le groupe, déjà fait. Les domestiques : je les traite avec respect, ils vont surement me préférer à d'autres ( que je ne citerai pas... ) . Les nobles : je les méprise ( trop superficiels), mais je fais bonne figure. Ceux qui seront assez perspicaces pour déceler mon peu d'intérêt pour eux réveilleront celui-ci, et deviendront peut-être de futures relations. Ça dépend beaucoup d'eux.

Comment mon PJ s'adapte-t'il à la vie de chevalier ? La grosse différence est le fait de pouvoir avoir ma famille auprès de moi, et d'avoir aussi un logis confortable, c'est le moins qu'on puisse dire. Sinon, ça ne change pas grand chose pour moi, pour l'instant.

Voilà ! C'est tout pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Jaegar
Agent secret bleu flashi...
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2008

Feuille de personnage
classe: Roublard
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 31 Juil - 20:55

Qui a déjà entendu parler de la famille Jaegar ? Même simplement de nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 1 Aoû - 13:56

Pourquoi, on pourrait ?

Si il y a des choses à savoir, peut-être que je suis au courant, mais alors, j'aimerais bien savoir de quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Jaegar
Agent secret bleu flashi...
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2008

Feuille de personnage
classe: Roublard
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Lun 3 Aoû - 2:31

Personne ne nous connait ? Va falloir que je vous explique tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mar 4 Aoû - 12:27

C'est l'idée, oui. Au moins en [HRP]HRP[/HRP], puisque, encore une fois, nos personnages peuvent savoir des choses sur ta famille que nous autres, joueurs, ne savons pas, dans la mesure où tu ne nous a pas encore fait part des produits de ton imagination fertile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Jaegar
Agent secret bleu flashi...
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2008

Feuille de personnage
classe: Roublard
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 5 Aoû - 22:22

[hache et raie, pet] Pour UNE fois que je roleplaye, Curly vient tout me mettre en l'air mon élan de lyrisme ! [/merci de votre attention]

Papy Gob tira sa pipe, et s'installa dans le confortable et antique fauteuil au coin du feu. Tous les autres membres du groupe s'assirent en tailleur sur le tapis devant lui, pendus à ses lèvres. Cyanhür tira une bouffée, faisant rougeoyer les braises dans le fourneau. Il posa sur les jeunes aventuriers en pyjama un regard empreint d'affection, et leur sourit. En recrachant des volutes élégantes de fumée, il s'adressa à eux ainsi :

-Touss, touss, touss...Saloperie de tabac ! Touss !
...Ce que je vais vous raconter remonte du fin-fond de ma mémoire...
Mon grand âge (19 ans) et la dureté des évènements rendent cette histoire difficile, alors...soyez indulgents s'il vous plait...
Il y a un peu plus de 19 ans, le soleil du Calimshan semblait briller plus fort, et les dunes semblaient plus belles pour Warriv Jaegar et sa femme, Fara, ma très-sainte mère.
Ce jour là, leur troisième fils (moi) vint au monde, pour la plus grande joie de ses deux frères ainés Meshif et Lysander et de sa sœur, Atma.
Mon père était un des marchands les plus riches de Portcalim, car il avait su utiliser à bon escient le statut de ville portuaire, et se faire des caravanes de touaregs des alliés plutôt que des ennemis. Il était très ouvert d'esprit, mon père.
Enfin, il y avait des limites... Mais contrairement aux autres marchands, il ne considérait pas les touaregs comme de la "vermine nomade", mais comme de solides partenaires commerciaux.
Ma mère m'éleva, moi, mes deux frères et ma sœur avec tout l'amour du monde, et la richesse (relative) de mon père permit de subvenir a chacun de nos besoin.
Lorsque j'eus 4 ans, quelques mois après, du moins, naquit ma 2ème sœur, Asheara, pour qui j'eus dans ma jeunesse toute l'attention, la tendresse et la protection qu'un grand frère peut offrir à sa petite sœur.
En grandissant, les caractères de chacun s'affirmèrent, violemment parfois, créant quelques conflits au sein de la famille.
Le plus grand de mes frères, Meshif, était impulsif et colérique. Dès qu'un conflit se profilait à la maison, il se rangeait toujours du côté de papa, lui faisant preuve d'une loyauté sans faille. Il fut pour ça affectueusement surnommé "lèche-cul" par mes sœurs, mon frère et moi, d'ailleurs. Seulement, voila, non content d'être notre ainé, il était aussi et surtout le plus massif d'entre nous, et en absence des parents, c'est lui qui faisait la loi...Du moins c'est ce qu'il pensait ! Car son incroyable carrure était compensée par un intellect au ras des pâquerettes, ce qui nous permit de lui jouer quelques tours à son insu, comme la fois où il amis le feu à la grange, et que ça a failli...
hum, c'est une autre histoire...
Maman, qui pensait à très juste titre qu'une bonne éducation était un passeport pour la réussite avait bien compris que le latatien, la philosophie et l'algèbre n'étaient pas les domaines de prédilection de Meshif, et papa l'envoya en école militaire à Memnon. Il y fut comme un poisson dans l'eau, et à l'heure où je vous parle, il est capitaine-officier dans l'armée impériale du Calimshan.
Mon second frère, Lysander avait un caractère beaucoup plus posé, certains le qualifiaient de "mou" mais en réalité, il prenait simplement le temps de peser le pour et le contre de chacun de ses actes. Très tôt, il fit preuve d'une lucidité étonnante. Il commença à étudier la philosophie très jeune, et ses résultats scolaires étaient proprement étonnants. Papa ayant dû envoyer son fils ainé en coldo, il espérait que Lysander eut pu prendre la tête de son empire commercial lorsque le besoin s'en ferait sentir.
Lysander avait la verve vive, et son sens de la rhétorique emprunté aux plus grand philosophes était éblouissant. Si bien qu'il réussit a dissuader son père de le faire reprendre l'empire commercial qu'il avait bâti à la sueur de son front. Après des débuts difficiles, un court séjour au cachot et une tentative d'assassinat, il réussit à se faire une place en politique, et siège désormais au conseil des ministres, à la droite de l'empereur du Calimshan, béni soit-il.
Ma sœur ainée avait un caractère très...affirmé, dirons-nous.
-Ouais, un caractère de cochon, quoi ! De cochonne même, huk huk !
-Merci, Hjlamgunnar, arrête de glousser maintenant ! C'est ma sœur quand même. C'est elle qui me servit de modèle plus que mes frères. Après une enfance discrète, son caractère explosa violemment, elle devint bien plus affirmée, et avait des envies de voyages, de liberté, de voir du pays. Elle trouva bien vite les parents étouffants et incompréhensifs, et menaçait sans
cesse de quitter la maison, ce qui déchirerait le cœur de ma mère. Bref, une adolescente quoi.
Lors d'une de ses gueulantes contre papa et Meshif, des éclairs sortirent de ses yeux et brisèrent tous les objets en verre de la pièce. Je vous raconte pas la crise ! Meshif la regardait comme une étrangère, et ses pouvoirs surnaturels commençaient à titiller les limites de l'ouverture d'esprit de papa. Au fur et à mesure de ses disputes, d'autres effets plus inattendus firent apparition... Je me souviens d'une fois où je l'espionnais, après la fête des calendes, un garçon l'avait entrainé à l'écart, et lorsqu'il...hum...l'embrassa, ses cheveux se dressèrent et des orbes lumineux en sortirent pour éclairer la scène...donc elle me vit, m'attrapa par la peau du cou pour me coller une bonne trempe, et une fouine lui sortit de la bouche en lieu et place des habituelles insultes. Bien évidemment, ça effraya le garçon qui se tira plus vite qu'il ne l'aurait imaginé [dans ma non-barbe : ] c'était un bête de toute façon... Sous le choc elle oublia de m'en coller une !
Ce jour là, ma sœur se décida : elle partirait courir le monde pour travailler et contrôler ses humeurs, et, qui sait, gagner quelques PO avec ce don... Elle avait 16 ans. On ne l'a jamais revue, ni eu de nouvelles depuis. Ma mère en fut
bouleversée. Si elle est encore en vie, elle va bientôt avoir 24 ans.

Après deux déceptions avec son fils ainé et sa fille ainée, mon père me plaça en école de commerce, la plus dure, la plus chère, la plus stricte et la plus complète de la contrée. Au programme : économie, histoire de l'économie,
géographie, escrime, danse, calcul, philosophie, elfique lv1 et quelques notions de latatien. Donc comme il se doit, en ses murs, débauche et alcool coulaient à flots, et je n'étais pas le dernier à en profiter !! J'y appris bien des choses,
mais pas beaucoup d'économie... C'est là bas que je commençai à prendre de la gueule. Un peu trop, selon les pions et l'administration, d'ailleurs... On fait tous des conneries quand on est jeunes; et je suis toujours jeune !
Bref, avec tous ces efforts de mon père, vous vous demandez surement pourquoi je ne suis pas aujourd'hui à la tête d'un empire commercial
immense et d'une richesse colossale...

-Nan, moi j'me demande pas, je m'en fous.

-Ben alors casse-toi, Mordechaï ! Je m'emporte...ce doit être toute cette nostalgie qui remonte...
Reprenons... Vous savez, quand on est un garçon populaire comme je l'étais, on se fait facilement des ennemis, comme ces connards grossiers personnages que sont les joueurs de l'équipe de gobball, qui ne peuvent pas s'empêcher de vous regarder de haut.

Au cours d'une soirée bien arrosée (à vrai dire, la bière coulait à flots, et quelques heures plus tard, le vomi coulait à flots, mais c'est une autre histoire...) un de ces joueurs de gobball à l'intelligence à faire pâlir une brique en terre, me surprit à convoler avec sa fiancée. Forcément, ça l'a mis en rogne, et comme j'ai une grande gueule et une bonne éducation...mais une très grande gueule, je lui claquai mon gant au visage. Sous l'emprise de l'alcool, je me sentais réellement invincible. Par chance, le prix de l'école assurait la bonne extraction de ses élèves, et le rhinocéros que j'avais giflé me donna rendez-vous au soleil levant sur la collinette non loin d'ici, plutôt que de me
démolir le visage, ce qu'il eut pu faire fort aisément.
Manque de bol pour lui, sobre, j'étais un des meilleurs bretteurs de l'école. Le maître d'armes était le seul professeur qui a réussi à m'inculquer quelque chose, et la rapière n'avait plus de secrets pour moi. Le froid glacial du petit matin eut tôt fait de vaincre ma gueule de bois. Nous étions 4 : la blonde insipide pour laquelle je défendais un honneur, l'autre rhino, un témoin dont le nom importe peu, et moi. Je sentais le sang battre à mes tempes quand je pris en main le cuir familier de ma rapière.
Il me salua sèchement et le duel était lancé !
Après quelques passes maladroites, répétées machinalement car apprises par cœur, je me mis vraiment a combattre. Je fis une feinte, dans laquelle il tomba, me laissant une ouverture large comme...comme une tarasque. Après la feinte, j'exécutai une fente impeccable, mais trop longue : la rapière se ficha dans l'œil de ce crétin pour ressortir derrière son crâne...
A partir de ce moment là, c'est tout mon univers qui s'écroula. Je venais de tuer le fils d'un des plus importants dignitaires de la ville. Ce type d'affrontement étant totalement prohibé, je risquais la corde... C'est mon frère Meshif qui fut chargé de l'enquête, quelle ironie du sort... Mes parents purent le convaincre de ralentir l'enquête pour me laisser le temps de fuir.
Ce jour là, j'ai jeté la honte sur le nom des Jaegar. C'est ainsi que je dus fuir mon berceau, ma famille, poursuivi par mon propre frère ! Je dus faire face a quelques années d'errance, dans les rues des villes que je traversais. Je vécut de rapine, de vols et de menu larcins...

J'appris la valeur d'une vie dans la rue. J'appris à me débrouiller, seul. A survivre ! Jusqu'à ce que je tombe sur cette bande de guignolos qui traquaient un démon, un abishaï bleu pour être plus précis... Je les pris en affection et les suivit dans nos folles aventures, que vous connaissez déjà, jusqu'à en arriver ici...

Pour ce qui est de ma dernière sœur, Asheara, elle eut une enfance difficile, voyant ses frères et sœurs quitter la maison les uns après les autres, par conflit pour certains... Elle restait très timide, et finalement, c'est d'elle que je garde le souvenir le plus fort. Au grand dam de papa, c'est elle qui devra prendre sa place, elle n'a plus vraiment le choix... Mais timide comme elle est, papa redoute qu'elle se fasse marcher sur les pieds et ne coule cet empire qu'il mit des années à construire.

Mais tout cela, je ne le saurais peut-être jamais ! Je les ai abandonnés depuis déjà si longtemps...




Allez, vous en savez assez, allez vous coucher bande de petits galopins ! Je vous raconterai une autre histoire plus tard !
En plus j'suis à cours de tabac...

[EDIT : Ceci, en plus d'être le BG de Félix tant attendu, est également son 100° POST ! Ah que bravo !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordechaï Gurnisson
Nain-plongé-dans-ses-études (magiques)
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2008

Feuille de personnage
classe: Mage
Niveau actuel: 10
PO: 90

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 6 Aoû - 12:54

Cool, enfin des détails sur ton passé !
Alors, maintenant comment peut on monnayer tout cela et vendre des informations sur lui ... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Jaegar
Agent secret bleu flashi...
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2008

Feuille de personnage
classe: Roublard
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 6 Aoû - 13:24

Oserais-tu ? Les représailles seront terribles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordechaï Gurnisson
Nain-plongé-dans-ses-études (magiques)
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2008

Feuille de personnage
classe: Mage
Niveau actuel: 10
PO: 90

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 6 Aoû - 13:30

Je peux pas faire ça, je suis quelqu'un de bon ...
Bon, qu'on soit tous d'accord, tout ça, c'est donc en HRP pour les joueurs, ou bien nos personnages le savent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 6 Aoû - 13:56

Oui, bonne question.

A part ça.. on a attendu, ça c'est sûr, mais alors ça valait le coup ! Les merveilleux talents de conteur de Félix sont toujours aussi... ben merveilleux, quoi. Donc bon, ça fait plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Jaegar
Agent secret bleu flashi...
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2008

Feuille de personnage
classe: Roublard
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 6 Aoû - 14:03

Arrête, je vais violer... (étant donné que je ne peux pas rougir...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 6 Aoû - 14:05

Euh, dit comme ça, ça fait un peu peur, tout de même...

Mais bon, je me suis dit que je pouvais être gentil, pour une fois. Sinon, je te tiens toujours pour une immonde crapule, tu sais..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 6 Aoû - 15:46

Les BG postés sur ce forum représentent ce que vos persos se sont raconté au fur et à mesure du temps passé ensemble. Donc oui, cela concerne votre RP ingame. Ce qui signifie également que si vous voulez que les autres Persos ne soient pas au courant de façon RP de certains détails, il faut les indiquer explicitement entre crochets et en italique (comme du HRP), ou encore, si vous voulez cacher des trucs aux autres Joueurs, il faut me mentionner les "trous" de vos BG explicitement et intégralement par Message Privé.

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Robin Galanodel
"Robin-des-bois"
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 28
Date d'inscription : 19/01/2009

Feuille de personnage
classe:
Niveau actuel: 9
PO: 105

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 13 Aoû - 23:33

J'ai pas tout compris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mar 25 Aoû - 10:34

Cyanhur, je t'adore (irl). Papy gob raconte moi une histoire...

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mar 25 Aoû - 20:32

Bon, ce qui n'était pas clair, c'est que, vu que c'est ce qu'on s'est raconté, tout n'est pas forcémment vrai... Surtout en ce qui concerne Félix, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix Jaegar
Agent secret bleu flashi...
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2008

Feuille de personnage
classe: Roublard
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 5 Sep - 14:01

Vous n'avez strictement aucun moyen de vérifier ça ! Et puis...à quoi bon vous mentir ? A quoi m'aurait-ce avancé ? *sourire que vous connaissez bien*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 6 Sep - 15:21

Certes... Y'en a t'il d'autres qui voudraient nous présenter le passé de leur PJ ? Hjalmgunnar, pourquoi pas ?

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 6 Sep - 16:12

Mon passé que je dévoile aux autres ou celui dont même mon perso n'est pas conscient?

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laith-Kourn d Ithilvial
Associale Protectrice des Animaux
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 28
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: Druide
Niveau actuel: 11
PO: 100

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 6 Sep - 16:14

Tu dois te présenter RP... Donc tu joue ce que ton perso sait sur lui-même et ce qu'il accepte de nous révéler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 6 Sep - 16:18

bon, ben alors va falloir attendre un peu que j'ai le temps de rédiger tout ça ^^

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Lun 7 Sep - 9:07

Mais bien entendu, ça ne doit pas décourager les autres de nous publier la même chose en attendant ! ^^

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Mordechaï Gurnisson
Nain-plongé-dans-ses-études (magiques)
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2008

Feuille de personnage
classe: Mage
Niveau actuel: 10
PO: 90

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Lun 7 Sep - 21:03

Dans le profond sommeil où il est maintenant plongé, Mordechaï grogne. Quelques mouvements convulsifs l’agitent un moment, puis il retombe, inerte.
Du noir. Une brume grise, parfois éclairé d’éclats lumineux. De délicates volutes de fumée, colorées successivement par toutes les couleurs de l’arc en ciel. Les couleurs fusionnent, se séparent, se rassemblent de nouveau. Peu à peu, au gré de la brise qui les agite, les tourbillons se densifient. Ils prennent du volume, et leurs teintes forment des images fluctuantes, presque fuyantes.

Une pièce bien meublée, une salle à manger à en juger par les tables et chaises présentes. Tout paraît haut, grand, comme si les yeux étaient presque au niveau du sol. Un nain attablé, une large assiette de ragoût devant lui. A sa droite, une naine s’assoit à son tour, sa propre assiette à la main. Tous deux mangent en parlant de choses et d’autres, souriant et s’esclaffant parfois à certaines remarques de l’un ou l’autre. Puis le nain tourne les yeux vers l’observateur, et ses yeux pétillent en le regardant en face. Il se lève : de taille moyenne pour un nain, il est bien bâti, et arbore une barbe rousse conséquente, soigneusement entretenue, à n’en pas douter. Ses bras s’écartent, et semblent traverser la fumée iridescente. En réalité, il soulève le « spectateur », dont le champ de vision en est grandement augmenté. Les yeux se tournent vers la porte, qui se rapproche maintenant assez vite. Une main se tend, celle du nain, certainement. Le battant s’ouvre, dévoilant un gigantesque hall. Cela semble être souterrain : comme un gigantesque gouffre dans une montagne, large de plusieurs centaines de mètres, profond d’au moins deux fois plus. Des centaines d’habitations s’étalent sur les parois qui montent loin au-dessus de la tête de l’enfant, et plongent également plus bas, toujours plus bas. Littéralement vertigineux. Bien qu’enterrée, la cité n’est pas plongée dans l’obscurité. Les lueurs des innombrables maisons sont présentes à perte du vue. A moitié taillée dans la roche, à moitié construite de blocs parfaitement adaptés, chacune est une réalisation d’ingénierie exceptionnelle. Reliées par les rues à flanc de paroi, elles communiquent toutes avec le reste de la ville : aucune n’est isolée. A coup sûr, une gigantesque communauté soudée d’individus déterminés.

Puis l’image se trouble. S’efface, hésite, disparaît finalement. La fumée redevient diffuse. Le vent se calme, les couleurs sont parties. Les tourbillons restent en suspension dans les airs, sur un fond d’un noir d’encre.
Dans les ténèbres de la chambre, le magicien s’est brièvement réveillé. Mais il retombe bientôt dans son sommeil réparateur.
Les volutes maintenant immobiles s’agitent brusquement. Un puissant mistral s’est levé, et la fumée présente de nouveau des motifs sans sens. Qui s’ordonnent, se tassent, bondissent, s’arrêtent, reprennent leur course effrénée vers leur but inconnu. Le vent change brusquement de direction : avec cette modification reviennent les couleurs. Et les signes mystérieux reprennent leur danse. Finissent par affecter des formes reconnaissables. La coloration s’affine, il devient possible de voir.

Toujours la même cité souterraine, semble t-il. Une rue fréquentée, avec des dizaines de nains se croisant en tous sens. Le point de vue est placé plus haut, maintenant. Les yeux sont désormais à hauteur d’épaule des gens alentour. Nains et naines déambulent devant les étals, discutent, négocient, vendent, achètent, refusent, s’exclament, s’écrient, s’offusquent, s’échangent, se quittent. Le jeune adolescent, lui, s’amuse à visiter toutes les rues de la ville. Tellement étendue qu’il n’en fera sûrement jamais le tour ! Il y aura toujours quelque gouffre, crevasse ou grotte dont il ignorera l’existence. Avisant une échoppe peu fréquentée, il s’en approche, et saisit vivement une petite bourse de cuir noir exposée là. Puis il part en courant, et fort heureusement personne ne s’aperçoit de ce qu’il a fait. En revanche, il s’attire les regards désapprobateurs de nombreux adultes à aller si vite sans raison apparente : de leur avis, ce n’est pas comme ça qu’un jeune nain se doit d’être. Haletant, l’adolescent à la courte barbe rousse finit pas s’arrêter dans une ruelle. Puis examine son larcin, dont il se sent étonnamment fier. Pas pour la valeur de l’objet, juste pour l’acte accompli, qui lui a franchement plu. A refaire, simplement pour le plaisir de jouer la comédie devant des adultes le prenant pour un jeune fils modèle.

La vision se fige, reste comme bloquée. Puis s’effondre, et la fumée cesse son agitation, disparaissant totalement. Ne reste que le noir, profond et impénétrable.
Dans la chambre, la temps continue à se dérouler posément. Si le nain était réveillé, il entendrait quelques menus bruits dans le couloir, ceux des derniers serviteurs à aller dormir après leurs ultimes tâches de la nuit. Peut être aussi ceux d’un autre des habitants d’Apreval : Félix pris d’une subite envie de rejoindre le bosquet druidique à la faveur de l’obscurité, Hjalmgunnar ayant une fringale nocturne, Toril revenant d’un entraînement basé sur 2 heures de course, Aliénor et Robin montant se coucher après leurs dévotions, Curulin rejoignant sa famille après une soirée passée à discuter avec un troubadour de passage, ou même Laith-Kourn venu châtier le gobelin. Mais pour l’heure, épuisé par ses deux semaines consécutives de recherches, enfermé dans sa chambre, il prend un repos bien nécessaire.
Alors que lève une douce bise, les tourbillons réapparaissent et se mettent en mouvement. Un nuage porteur de couleurs passe dans les formes indéfinies de la fumée, et y laisse ses coloris, repartant gris et terne. Et une nouvelle fois, les ombres jaillissent, se creusent, composent une symphonie au caractère apparemment aléatoire, mais menant en réalité droit au but : la création d’une nouvelle image.

De retour dans la pièce de la première vision, mais toujours avec le point de vue d’un adolescent. Le nain à la grande barbe rousse présente maintenant quelques cheveux blancs, simples fils discrets parsemant tête et barbe. Il est apparemment en colère, pour une raison inconnue. Le jeune s’emporte lui aussi, refusant de courber la tête devant le patriarche. Le ton monte, tous deux parlent de plus en plus fort. Bientôt, ce ne sont plus des paroles, mais bien des cris, qui résonnent dans la salle basse de plafond. Le nain montre rageusement des croquis pleins de calculs, de plans précis et d’indications multiples. Son fils les rejette, repoussant toute implication dans ce travail là. Excédé, le père explose, et hurle sur sa progéniture. Le jeune nain, lui, parvient à s’énerver encore plus que son géniteur. Il accompagne ses propos de multiples gestes désordonnés, et souhaite casser quelque chose, faisant un mouvement du bras vers le vaisselier. Un éclair bleuté jaillit alors de ses doigts, un véritable projectile d’énergie concentrée qui pulvérise le meuble. Surpris comme pas deux, père et fils cessent net leur échange plus que vif. Ils contemplent sans un mot la main d’où est parti le rayon. Le fils prend certainement un air contrit, car le père esquisse un sourire. Puis murmure quelques mots comme quoi effectivement, le jeune nain ne sera pas ingénieur ...

Soudaine éruption dans les vapeurs colorées. Le souvenir disparaît. Les volutes de fumée sont privées de leurs diverses teintes. Le gris neutre et indéfini reprend ses droits dans la coloration des tourbillons. Qui, encore une fois, finissent par s’estomper.
Dans le domaine d’Apreval où dort Mordechaï, aucun bruit ne vient plus troubler la quiétude de la nuit. Le ciel couvert recouvre le Cormyr d’une lourde chape d’ébène, incitant les petites gens à ne pas traîner trop longtemps dehors ...
Inévitablement, les fumeroles reprennent leur place, montant doucement en tournoyant dans le vide. Les couleurs les rejoignent peu après, participant pleinement à la formation de la nouvelle image.

Un chariot tracté par des chevaux. D’autres devant, et encore d’autres à l’arrière. Une longue caravane marchant en direction du sud. L’observateur est assis à côté du conducteur. Le soleil darde ses rayons sur le long convoi qui s’étend sur une bonne centaine de mètres. Le voyageur se remémore les semaines passées et les raisons de son départ. La découverte de ses capacités cachées. La compréhension de son père, qui a voyagé dans sa jeunesse, et a un esprit (un peu) plus ouvert que la majorité des nains de son clan. Son acharnement à insister auprès du Haut Roi, jouant de son poste d’Ingénieur compétent, et surtout de sa position de personne de confiance. Le Roi acceptant de recommander le jeune nain aux mages d’Eauprofonde pour qu’il y étudie la science des Arcanes. Le départ de la cité. Et maintenant, la caravane. C´est avec le mugissement des animaux de trait et le craquement du bois que la cargaison s’est mise en marche sur la route du sud. Abdar disparaît peu à peu derrière le jeune nain au fur et à mesure que tous avancent dans les collines et contreforts qui soutiennent la montagne. Il fait chaud en ce début d'après-midi, et la plaine qui se déroule peu à peu sous ses yeux ne promet guère d´abri contre la chaleur, qui est exacerbée par le manque flagrant de vent. Le voyage s’annonce long.

Une nouvelle fois, l’image fond. Dans son rêve, Mordechaï y est désormais habitué. Il attend donc presque avec impatience les volutes de fumée suivantes. Celles-ci ne manquent pas d’apparaître, suivies par les diverses teintes qui vont composer la réminiscence suivante.

Les lieux sont ceux d’une classe, d’un établissement d’enseignement. Mais ils sont vite mélangés avec de grands couloirs, de hautes arches et de sombres recoins, des salles claires et des pièces obscures. L’université de magie d’Eauprofonde est un lieu mystérieux où il n’est pas bon de s’aventurer lorsque l’on n’est point accompagné d’un mage, ou bien soi-même magicien. Comprendre son organisation relève de l’impossible : c’est en effet une véritable gageure. Mais pour le rêveur il y règne néanmoins une ambiance spéciale, de celles qu’on apprécie avec le recul. Une période d’apprentissage, à la découverte d’un monde dont, en tant qu’élève, il ignore encore tout. Des professeurs sérieux, d’autres plus excentriques, tous détenteurs de puissants pouvoirs magiques. Des pouvoirs qu’ils s’attachent à transmettre à leurs élèves. Tout cela dans un esprit particulier, conscients qu’ils sont d’appartenir à une caste particulière, celle des gens capables de magie.

Brusquement, tout se dissipe. Toutes les fumées s’estompent d’un coup.
Et Mordechaï se réveille. Magie. Magie-Arcane. Magie-Arcane-Evocation. Il sourit. Il a trouvé. Ce qu’il cherchait depuis plusieurs semaines. Il a trouvé. Alors il se lève, et va consigner ça dans ses écrits, au beau milieu de la nuit. Puis se recouche. Et se rendort, tombant cette fois-ci dans un sommeil sans rêves.


Dernière édition par Mordechaï Gurnisson le Mar 8 Sep - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation des persos...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation des persos...
Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de l'association IDEAL73
» Présentation du Mouvement Démocrate
» Superbe présentation illustrée des Corons
» Présentation de la Wii Fit
» Présentation de la boutique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les Aventuriers de la Marche Eperdue :: Agents pour le Maintien de l'Etat :: Nos dernières aventures...-
Sauter vers: