les Aventuriers de la Marche Eperdue

Forum des A.M.E., groupes d'aventuriers évoluant soit dans le monde de Faërûn, soit dans celui de PlanesKape...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation des persos...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Robin Galanodel
"Robin-des-bois"
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 28
Date d'inscription : 19/01/2009

Feuille de personnage
classe:
Niveau actuel: 9
PO: 105

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 11 Oct - 12:08

Siège du culte d'Ehlonna,
Un jour ensoleillé,
à l'heure où le soleil commence à éclairer la belle statue de la déesse dans la cour...



Chers amis de l'AME,

Je suis au regret de vous annoncer que je vais devoir vous quitter.
Mes supérieurs m'ont rappelé à eux il y a quelques jours pour me confier une nouvelle mission. A l'heure où je vous écris, je suis déjà auprès d'eux. Je ne reviendrai pas vous voir, puisque quand vous recevrez cette lettre, je serai déjà parti pour une destination que je ne peux malheureusement pas vous communiquer.
J'ai beaucoup hésité à accepter cette nouvelle mission, car je me plaisais beaucoup en votre compagnie et que le projet de construction d'un lieu de culte pour Ehlonna était vraiment important pour moi. Mais l'enjeu de la mission proposée par mes supérieurs s'est révélé capital pour la quête que je mène depuis plusieurs années et que l'immobilité que m'obligeait à garder ma fonction d'agent pour le Cormyr empêchait de mener.
J'espère que vous comprendrez mon choix, et je suis vraiment désolé ne n'avoir pas pu faire mes adieux au groupe avant de partir. Votre compagnie va me manquer (même celle de Cyanhür ! C'est vous dire !), et j'espere que vous réussirez à mener à bien la mission qui nous a été confiée.
Nous serons peut-être amenés à nous recroiser un jour, et d'ici là, soyez assurés de ma prière quotidienne pour vous et la réussite de tout ce que vous entreprendrez pour le compte de l'AME et pour vos projets personnels.

Qu'Ehlonna vous garde !

Fraternellement,


Robin Galanodel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 11 Oct - 12:14

Ouhlà, ça fait du changement tout ça! Plus de prêtre, plus de palouf, plus de "filles"...
Le barbare est déçu que tu partes avant qu'il n'ai pu rembourser sa dette. Mais merci pour ta participation dans nos précédentes aventures communes et puisse Ehlonna être avec toi!

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Lun 12 Oct - 22:14

Un adieu avec autant de panache et de role-play...
Indépendamment du contexte, je ne peux que saluer avec déférence cette démarche. Bonne route à toi Robin ! En espérant que parmi les bons souvenirs que tu garderas de tes anciens compagnons de quêtes, il y aura aussi une petite place pour le MJ !
Namarïe !

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mar 13 Oct - 8:25

Ah, c'est quelque peu dommage, tout de même. Mais bien tourné. Il va nous manquer, le prêtre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 16 Oct - 20:04

Après un sourire à l'évocation de ces heureux souvenirs, le sourire de Curulin s'évanouit brusquement.

Son vingt-neuvième hiver verra son destin commencer à s'accomplir. Est-ce en effet le seul hasard qui poussa les pillards à attaquer précisément son village ? A passer précisément pas le Val des Ombres pour donner l'assaut ? A choisir précisément le jour où Curulin était resté en ville ? Toujours est-il que Curulin perdit sa famille durant ce terrible hiver, et quitta son village par la suite, au lieu de couler une petite vie paisible au milieu de ses proches et de ses amis.

Il advint qu'un matin de cet hiver, resté dans les mémoires comme l'un des plus froids du siècle, Elmer proposa à son fils de l'accompagner au village. Curulin venait de temps en temps, lorsque le chargement de bois que son père emmenait était particulièrement important. Ce qui était le cas ce jour là : la semaine ayant été très dure, le bûcheron pensait avec raison que les provisions de bois du village étaient au plus bas, et avait rempli sa charette en conséquence. Ravi de rendre service à son père et heureux d'avoir l'occasion d'aller au village, Curulin s'empressa d'accepter.

Une fois arrivés à Turgal, le père et le fils s'apperçurent que le contenu de la charrette, pourtant bien remplie, ne suffirait pas à combler les attentes des villageois. Il ne restait presque plus de bois au village, et l'arrivée d'Elmer était un soulagement pour beaucoup. Le bûcheron proposa alors de fournir d'abord ceux qui en avaient le plus besoin, puis de retourner chez lui pour ramerner un autre chargement de bois dans l'après-midi. Une fois la distribution terminée, Curulin demanda à son père s'il pouvait rester au temple jusqu'à son retour, et celui-ci, qui de toute façon ne comptait pas imposer un deuxième voyage à son fils dans la journée, accepta.

Or, voici que vers le milieu du jour, le guetteur du village annonça l'arrivée d'une importante troupe armée. Bientôt, un groupe de cavaliers arborant les armes du seigneur des Marches du Turmish fit une entrée remarquée dans le village. Leur capitaine annonça qu'une troupe de brigands s'apprêtait à attaquer leur village. Un informateur qu'ils s'étaient faits parmi la bande les avaient prévenus que leurs réserves de nourritures s'épuisaient, et qu'ils comptait donc piller l'une des villages de Gnomes de la région. Ce qui, au vu de leur position approximative, ne laissait qu'un choix possible : Turgal. Le Marquis avait donc dépéché sur place assez d'hommes pour exterminer les bandits pendant l'assaut. Le plan du capitaine était simple : on attendait l'attaque, qui était prévue pour le soir même, on cachait ses hommes dans le village, et on leur tombait dessus par surprise. Il avait apporté une bourse d'or en dédomagement des dégats qui pourraient être causés. Le village fut enthousiasmé par cet imprévu palpitant et s'empressa d'aporter aux soldats toute l'aides qu'ils requérraient. Personne ne pensa à ce moment-là que le chemin présenté par le capitaine comme celui par lequel les pillards arriveraient passait par le Val des Ombres. Beaucoup devaient ensuite s'en vouloir pour cela, et on ne peut même pas leur tenir rigueur d'avoir d'abord pensé à eux à ce moment, ni d'avoir été gagné par l'excitation, mais... Ici, Curulin s'assombrit. Toujours est-il que l'on ne pensera au bûcheron qu'à la fin du jour, lorsque les villageois prépareront leur repas, s'apercevront qu'ils ont toujours peu de bois, et se diront " Ah, mais oui, Elmer avait promis qu'il passerait ce soir !" ...

Curulin, naturellement, avait aussitôt fait le rapprochement. Mais personne ne faisait attention à lui dans l'agitation générale, et il ne trouvait de toute manière personne à qui s'addresser. Lorsqu'il tenta de s'approcher du capitaine, fort occupé à discuter stratégie avec monsieur le maire, on le rabroua vertement, et les autres enfants se moquèrent de lui, pensant qu'il voulait simplement voir d'un peu plus près. Les adultes et les autres soldats ne le virent même pas lorsqu'il essaya de les aborder. Même les prêtres étaient débordés, car le temple était le seul endroit du village où tous les soldats pouvaient être logés, et le supérieur le pria gentiment de le laisser tranquille. Il resta un moment à proximité, désemparé, mais on lui dit à plusieurs reprise de dégager le passage, qu'il gênait, qu'il avait mieux à faire que de rester planté là comme un imbécile, qu'il pouvait bien se rendre utile, non mais. Il finit par s'éloigner du centre du village. Puisque personne ne voulait l'écouter, il allait encore devoir agir seul, comme d'habitude.

Il sortit du village en courant, mais trébucha dans la première congère. Et se rappela qu'il n'avait jamais fait ce chemin tout seul en hiver, et jamais à pied. Que s'il ne l'avait jamais fait, c'est parce que sa mère n'avait jamais voulu. Et que si sa mère s'inquiétait, c'est qu'elle avait ses raisons. Mais on n'était pas dans un cas habituel : il y avait urgence. Et puis, il commençait à être grand, tout de même, sa mère s'inquiétait un peu trop pour lui. Le trajet n'était pas si long, enfin ! En été, il ne lui fallait même pas une demi-heure de marche. Surtout, il avait une mission. Et il allait montrer à tous qu'il était capable de la mener à bien. D'ailleurs, il ne sentait même pas le froid.

Cependant, Curulin n'était pas si grand que ça, il n'avait même pas trente ans, et il n'avait jamais marché longuement dans la neige, sa mère lui interdisant d'aller plus loin que le bout du jardin, et lui disant de rentrer dès qu'il avait passé une heure dehors. Une demi-heure plus tard, il n'avait pas fait la moitié du chemin et ne tenait presque plus debout. Il ne pouvait pas continuer ainsi, il n'arriverait jamais chez lui si il continuait à essayer de courir en continu. Il devait faire une pause, pas trop longue tout de même, et repartir simplement d'un bon pas. Il serait touours temps de courir dans la pente qui menait jusqu'à la maison. Il s'adossa à un arbre et repris son souffle, savourant le plaisir qu'il y a à s'arrêter après un effort, à se dire que, mine de rien, on a bien avancé, et que la neige est en fait très confortable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 14 Nov - 23:27

Bon, troisième opus de la saga:



À ses treize ans, le barbare dépassait quasiment la totalité des membres du clan. Sa musculature s'était encore renforcée et son acuité était aiguisée. Sa longue chevelure noire et son physique plutôt avenant lui assurait un certain futur succès auprès des femmes du clan qui commencait à lui tourner autour. Ce fut au printemps cet année que son père décida d' entrer en guerre contre la faction rivale, qui menaçait leur territoire. Lorsque il fut décidé que le futur chef de guerre devait y participer, celui-ci exultait. Il fit son paquetage avec impatience et dit au revoir à sa mère. Son père avait revêtu sa grande cuirasse noire et portait en son dos sa gigantesque épée. Le grand-prêtre de Gruumsh lança les prières rituelles au dieu et la colonne partit. Ils marchèrent pendant deux jours dans la boue recouvrant la majorité des Landes Oubliées. Lorsqu'ils arrivèrent près du village ennemi, ils se mirent en position... Une légère brise chassa la brume pestilentielle et les barbares attaquèrent en un seul cri de rage. Ils franchirent sans problème la palissade en boid ceinturant le camp mais furent surpris par les ennemis les attendant de pied ferme. Un corps-à-corps sanglant s'engagea. Le jeune barbare et son père se battaient côte à côte faisant un véritable carnage parmis les rangs ennemis. Les pertes furent immenses des deux côtés. Dans le tumulte de la bataille l'adolescent fut séparé de son père par les défenseurs et vit celui-ci faire face au chef de la tribu aggressée. Alors qu'il réussit à se défaire de ses opposants, son père en fit de même. La bataille s'acheva alors, les derniers survivants se poursuivant mutuellement. Seuls demeurèrent au sein du camp dévasté le jeune et son père. Ils se regardèrent... et éclatèrent d'un rire commun. Ce rire cependant se mua en cri d'horreur lorsqu'il vit son père s'affalait sur le sol, le dos transperçé par une dague fourbe maniée par le grand prêtre, un sourire narquois s'étirant sur son visage. Le jeune s'élança vers le meurtrier... celui-ci marmonna quelque sortilège et le barbare sombra dans l'inconscience, s'écroulant près de feu son père.




« Qu'est-ce qu'on va en faire? On le tue? » ...« C'est vrai qu'il a quand même assassiné son père, notre chef! » Des bribes de conversation parvenaient aux oreilles du barbare alors qu'il reprenait ses esprits. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il aperçut qu'il était ligoté et que la majorité des individus de se*e masculin d'Erklug l'entouraient. Il devina qu'ils étaient sur le surplomb rocheux qui dominait le village. Le grand prêtre de Gruumsh, qui était en grande discussion avec des guerriers prit conscience que l'infortuné était éveillé et s'approcha de lui. « Te voilà de retour parmis les vivants, pour notre plus grand malheur à tous! Tu as déjà tué ton père et tu oses me contemplé avec ce regard plein d'affront, tu n'es qu'un cancrelat de la pire espèce, une engeance interdite! » Fendant le cercle des hommes, une femme atteint son centre, où demeurait le grand prêtre et le jeune. « Que se passe-t'il? J'exige une explication! Pourquoi mon fils est-il ligoté? Où se trouve mon mari? » Son port altier et sa beauté contrastaient avec la flamme qui dansait au fond de ses pupilles. « Votre mari est mort, assassiné par sa propre descendance! J'en ai était témoin! » La femme recula pour s'appuyer contre le chêne qui prenait racine sur l'esplanade. « Non, ce n'est pas possible. Cela ne peut être vrai! Tu mens! Tu mens! » Des larmes ruisselaient à présent sur ses joues. « Cela est hélas la plus stricte des vérités! Je vous avais pourtant prévenu qu'il apporterait le malheur. En l'absence de feu notre chef, il m'appartient donc de reprendre les commandes du clan! Cet hybride contre-nature est donc déclaré coupable de paricide! J'ordonne son exécution imminente! » La mère sanglotit de plus en plus fort « Non, non! » Deux guerriers empoignèrent la victime du complot et lui dégagèrent le cou, le présentant au tranchant de la lame que le grand prêtre avait sorti de sa toge. La femme reprit la parole: « C'est donc ça, tu tenais donc tellement à diriger le clan que tu es prêt à anihiler toute la famille régnante! Après je suppose que ce sera mon tour, n'est-ce pas? » Le grand prêtre se détourna du prisonnier et fixa du regard la femme. « Je suis au courant de ce que tu trame, j'ai entendu tes acolytes en parler! Oseras-tu jurer sur Gruumsh que tu n'y es pour rien » le grand prêtre semblait gêné « Ne l'écoutez pas, elle ne profère que mensonges afin de vous monter contre moi! » « Aha! Vous voyez bien qu'il se défile. Assassin , meurtrier! » « Absurdes paroles provenant d'une étrangère... » « Belle dérobade! Tu es vraiment le plus corrompu de tous! » « Assez! Vas-tu enfin cesser? » « Guerriers, voici le meurtrier de votre chef! » « Fermes la!!! » Le grand prêtre bondit vers la femme , la lame acérée de son poignard dirigée vers le coeur de la mère. Le jeune ligoté parvint à se défaire de son baillon « Non! Non! NON!!! » Une gerbe de sang gicla sur l'esplanade... Le temps s'arrêta alors que le soleil faisait son apparition...

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 15 Nov - 0:18

Dernier opus de la première saison:


Sous les yeux effarés du barbare, une tâche de sang macula la robe de sa mère dont le coeur était transpercé par la lame cérémonielle tenue par le grand prêtre affichant un rictus diabolique. Non, cela n'est pas possible, c'est un cauchemar, je vais me réveiller, je vais me réveiller. Non! Maman! Maman! MAMAN!!! Alors que le temps reprenait son cours et que la tâche grandit, un bourrasque secoua le feuillage du chêne. Sous les regards hébétés des guerriers, Le jeune se releva malgré ses entraves et la pression exercée par les orques le maintenant. Ses cheveux blanchirent à vue d'oeil, jusqu'à virer au platine. Aux travers de ses larmes, une étincelle jaillit au fond de ses yeux. Dans un formidable rugissement qui couvrit le bruit du vent, il brisa ses liens, projetant ses gardiens par terre. Le grand prêtre se releva et contempla le barbare, dont le regard semblait être capable de le transpercer. Il conserva cependant sa moue sordide et retira sans délicatesse l'arme doublement meurtrière, provoquent un nouveau jet vermillon qui souilla la face. La femme hoqueta et recracha du sang. Le barbare bondit alors sur le grand prêtre... Celui n'eut que le temps de louer Gruumsh mentalement avant de contempler avec effroi la main qui pénétra dans son thorax, brisant les os, déchirant les chairs. Le regard déjà voilé, il vit son propre coeur sortir de sa poitrine, arraché par le bras vengeur. Le barbare, le coeur du meurtrier, autoproclamé souverain d'Erklug, entre les mains, l'écrasa de toute sa force, le réduisant à létat de bouillie sanguinolente. Il haleta et sembla retrouver ses esprits. Il nota la présence de sa mère qui tenait sa plaie béante à l'aide de sa main. Il se précipita alors vers elle. Ecartant ses mains, il chercha à évaluer la blessure et dut se rendre à l'évidence qu'elle était mortelle. Sa mère le serra alors contre sa poitrine, caressant ses cheveux argentés tandis qu'ils sanglotaient tous les deux. Elle lui murmura « Désolé de ne pouvoir rester plus longtemps. Je crains qu'à partir de maintenant, il ne te faille te débrouiller tout seul... » Et elle expira, les larmes coulant toujours le long de ses joues pour se perdre dans la toison de son fils. Celui-ci se dégagea alors de l'étreinte qui commencait à refroidir. Ses pleurs se mélêrent à ceux de sa mère qui perlèrent jusqu'au talisman qu'il portait autour du cou. Le corps de sa mère se secoua d'un ultime spasme, l'amenant à s'adosser paisiblement sur le tronc de l'arbre, tandis que ses sanglots intarissables semblaient la couvrir d'une couche minérale. Finalement, elle se mua en une statue, sa tristesse gravée pour l'éternité. Les larmes sur le talisman se logèrent dans les orbites de la tête de loup ciselée pour devenir des diamants. Quelques minutes s'écoulèrent, le barbare pleurant la perte de ses deux parents recroquevillé sur lui-même devant la dépouille de sa mère. Quelques guerriers lui tapotèrent gentiment sur l'épaule puis le relevèrent. L'esprit omnubilé par la peine causée par ces pertes, le barbare ne prit que vaguement conscience du conciliabule qui se tenait autour de lui, ainsi que lorsqu'un homme lui annonça qu'ils avaient décidé de le bannir, il accepta la nouvelle avec détachement. Lorsqu'ils descendirent dans le village, l'attroupement formé fut informé de la situation. Sans se soucier de la grêle de pierres qui s'abattait sur lui, le barbare quitta le village, lapidé par ses camarades et s'enfonça dans la forêt.

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Lun 16 Nov - 22:21

aah que gaaaaah !
Déjà bourrin quand il était petit plus jeune !

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mar 17 Nov - 9:20

Ben voilà !

C'est magnifique, dis-moi ! Voilà un destin qui s'annonce exceptionnel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mar 17 Nov - 20:41

Maintenez vos pulsions en attendant la deuxième saison svp!
Mais merci

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 19 Nov - 19:42

Curulin ne sut jamais ce qui l'avait réveillé. Il prit soudainement conscience qu'il avait passé beaucoup de temps dans la neige, et que le soleil avait beaucoup baissé. Et qu'il avait très froid. Il se leva, soudainement inquiet, conscient qu'il s'était arrêté plus qu'il n'aurait fallu, et décida finalement de se remettre à courir. Il ne le put pas. Il n'avait pas fait cinq mètres qu'il s'arrêtait, plié en deux par une quinte de toux.

Les deux heures qui suivirent furent les pires de sa vie. Il courait dès qu'il le pouvait, régulièrement déchiré par d'affreuses quintes de toux, mais se refusant pour autant à avancer moins vite. Il trébucha bientôt à chaque pas, mais continua, porté par une volonté farouche et par la peur d'arriver trop tard. A cela s'ajoutait l'idée qu'il commençait à être vraiment malade, et que tout nouvel arrêt pouvait signifier son arrêt de mort, du moins dans sa vision d'enfant. Et puis, encore une fois, il avait une mission. Il s'imaginait d'avance les remerciements de sa famille lorsqu'il l'aurait menée à bien, considérant même la possibilité qu'il avait de s'effondrer mourant à l'arrivée, se sacrifiant ainsi pour les siens, tout comme il l'avait souvent lu. Le destin lui refusa l'un et l'autre.

Lorsque Curulin parvint en haut de la colline qui précédait sa maison, une odeur acre le prit à la gorge, et c'est ce qui lui fit remarquer l'incendie. Les flammes se perdaient dans le rougeoiement de la fin du jour, mais la fumée élevait ses noirs panaches au-dessus du domicile familial, et l'agitation qui y régnait n'avait rien de naturel. Étouffant un cri d'horreur, le jeune gnome se précipita dans la pente. Cet effort demandé à son corps fut celui de trop, et ses jambes qui, par ironie, avaient accepté de l'amener jusqu'à cette vision d'horreur, refusèrent de le porter plus loin et se dérobèrent sous lui. La fatigue, la maladie et la faim qui commençaient à se faire sentir furent les plus fortes, et il roula à terre, dévala la pente et s'arrêta à une quinzaine de mètres de son objectif, bien incapable de faire le moindre mouvement supplémentaire. Les cris, en revanche, parvenaient jusqu'à lui, suffisamment explicites pour que chaque moment se grave dans sa jeune mémoire. Son père était vraisemblablement déjà mort à son arrivée, mais il put entendre les cris de sa mère lorsque son plus jeune fils lui fut arrachés, les pleurs de celui-ci brusquement interrompus, les pleurs de ses sœurs, puis leurs cris lorsque les bandits les brutalisèrent avant de les égorger. Sa mère, enfin, maintenue prisonnière pendant tout ce temps pour pouvoir assister au massacre de sa famille, sa mère qui se consolait sûrement en le croyant en sécurité au village, alors qu'il était lui même en train d'agoniser quelques mètres plus haut, après avoir honteusement failli à sa mission...

Au cri de sa mère, Curulin s'était évanoui. Il n'eut donc aucune conscience de l'arrivée des soldats et du massacre des bandits. Il ne vit pas le prêtre tenter tout ce qu'il pouvait pour sauver sa mère, en vain. Il ne sentit rien lorsque Gannel, le boulanger, le prit dans ses bras, pas plus qu'il n'entendit les exclamations des autres lorsqu'il fut ramené. On l'avait cherché au village avant de partir, on était parti sans l'avoir trouvé, et personne ne s'attendait à le trouver là. Le prêtre se rendit alors compte qu'il ne souffrait que d'engelures, et pouvait être sauvé. Il transféra le restant de son énergie curative dans le petit corps qui commençait à refroidir, le plaça au plus près des flammes, l'enroula dans des couvertures et fit appel à toute sa science pour éviter de perdre le dernier membre de la famille du bûcheron. Et le destin se joua encore de l'enfant en lui permettant d'être sauvé.

Curulin reprit conscience dans un grand cri. Son imagination n'avait eu aucun mal à construire, à partir des sons entendus, des images qui maintenant le hantaient. Regardant autour de lui, il ne reconnut pas la pièce dans laquelle il se trouvait. En revanche, il reconnut aussitôt Enora, la femme de Gannel, lorsque celle-ci entra dans la pièce, alertée pas ses cris. Il apparut qu'il était resté trois jours durant en proie au délire et assailli par une forte fièvre. Des prêtres s'étaient relayés à son chevet, et tout le village attendait son rétablissement. Mais Curulin ne voulut voir personne. Il resta encore une semaine muré dans son chagrin, auquel s'ajoutait un affreux sentiment d'échec. Il se sentait coupable de s'être endormi, coupable de n'avoir pas mené sa mission à bien, coupable enfin d'être en vie alors que ses parents, ses sœurs et son frère n'étaient plus. Il en voulait aussi à tout le monde pour les mêmes raisons, et se montra plusieurs fois assez dur envers Enora, qui était perpétuellement à son chevet. La brave dame le laissa dire, lui passa ses colères et épancha ses toutes aussi nombreuses crises de larmes. Elle lui raconta à plusieurs reprises comment le capitaine avait vengé aussitôt les meurtres commis, vertement réprimandé les villageois de n'avoir pas pensé plus tôt au pauvre bûcheron et loué le jeune Curulin pour sa bravoure, tout en regrettant que l'enfant ne soit pas plutôt venu le voir, au lieu de " jouer les héros". Cela déclenchait bien sûr l'ire de l'enfant, tout en alimentant les reproches qu'il se faisait.

Ce dont il ne se rendit pas compte immédiatement, c'est que les villageois, qui se sentaient aussi coupables que lui, furent derrière lui pendant toute cette épreuve, sans qu'il s'en rende compte. Il n'y avait plus de bois au village, mais sa chambre était toujours surchauffée, et les dernières bûches vendues par le père furent celles qui rendirent la vie au fils. La nourriture et les remèdes faits maisons ne manquèrent pas non plus durant sa convalescence, même s'il n'en pris conscience que bien pus tard. Pendant une semaine, il n'y eût rien en lui qui n'était rempli de l'effroyable réalité.


Dernière édition par Ildraël le Ven 20 Nov - 22:38, édité 1 fois (Raison : Attention aux fautes ! Il y'a un correcteur orthographique, Nom de MJ !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 20 Nov - 19:02

Héhé, bien, très bien. Tu veux faire un concours, c'est ça?

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Lun 23 Nov - 22:28

(en fait cette section devient une section BG...)

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Lun 23 Nov - 22:37

ben c'est ce qui a de plus interessant, tu ne trouves pas?

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mar 24 Nov - 7:56

Maintenant qu'on est présentés de façon régulière, ont peut s'intéresser au passé de chacun, c'est aussi une forme de présentation ! Même si, bien sûr, ces derniers BGs sont de ceux qui ne sont pas connus des autres personnages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 25 Nov - 21:57

Bon, partie transitoire entre les 2 saisons



Il marcha longtemps dans les sous-bois, glissant dans la boue à multiples reprises, trébuchant sur les racines saillantes des chênes et mélèzes, se relevant à chaque fois et continuant sa route. La nature commençait à sortir de son long sommeil hivernal et de multiples effluves affluaient. Il longeait de loin les Pics Gris, évitant de s'enfoncer plus profondèment vers l'ouest. Après plusieurs jours de marche lente et pénible, il échut aux confins des Terres Déchues, un brouillard épais et méphitique surplombant les parois escarpés des landes. Il s'enfonça dans le brouillard saturé d'énergie magique, disparaissant de la vue de tout ceux qui avaient pu le connaître.




De la brume, de la brume à perte de vue. Cependant une étincelle vacille au mileu de celle-ci. La flamme provient d'un feu auprès duquel dort un jeune individu tellement sale qu'il semblerait se fondre dans la terre environnante. Des cliquetis d'arme, des silhouettes exacerbées par la lumière du brasier se rapprochent du barbare. Soudain, les silhouettes se jettent sur lui et l'assomment d'un grand coup de gourdin à la tempe. Les silhouettes s'activent, le ligotent et l'emportent.

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 27 Nov - 11:06

Transition, transition, lalalalalèèèère !

Non, je rigole, c'est génial comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 27 Nov - 20:06

Je tiens à préciser que tous les PJs sont censés nous proposer leur BG dans cette section, mais bon, pas forcément avec autant de style littéraire !
(Mais bon, si vous vous sentez cap' de faire mieux, n'hésitez pas ! )

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 28 Nov - 19:00

N'oublie pas que ce sont Félix et Mordechaï qui nous ont lancés !

Un petit intermède musical vient signifier la fin de la première
partie. Après une minute, Curulin se remet à conter, toujours sans
s'arrêter de jouer.

Peu à peu, le goût de la vie revint au jeune Curulin, et Gannel et sa famille y furent pour beaucoup. Il prit alors conscience de la charge qu'il était pour eux, et décida de les quitter, malgré toutes leurs protestations. Il occupait en effet la chambre de leur fille, qui devait dormir avec ses parents. Curulin, qui refusait avant toute chose d'être une gêne pour quiconque, ne pouvait se résoudre à prolonger encore cette situation, sans compter l'attention qu'il recevait et la nourriture qu'il mangeait. Il leur proposa de s'engager comme commis, afin de payer la dette qu'il sentait avoir contracté envers eux, et aussi pour payer son nouveau logement et sa nourriture. Il avait décidé de louer une des chambres du temple réservées d'habiude aux voyageurs durant la belle saison. Gannel ne put rien faire pour le faire changer d'avis, et finit par le laisser partir après avoir accepté de l'embaucher.

Curulin se rendit donc au temple, où sa proposition fut écoutée avec bienveillance, discutée entre les prêtres et finalement acceptée. Un loyer fut convenu, que Curulin insista pour augmenter tout comme il avait insisté pour diminuer le salaire que le boulager lui proposait. La diiférence entre les deux suffisait à ses dépenses, et l'hiver se passa ainsi sans histoire. La chambre, qui était censée n'être habitée qu'à la belle saison, était froide et peu confortable, en dépit des efforts faits par les prêtres pour la rendre viable malgré la saison. Le jeune Gnome s'en contenta pourtant, tout à sa fierté de ne dépendre de personne.Ainsi, l'apothicaire le vit assez régulièrement acheter des réconfortants et des tisanes : il était perpétuellement enrhumé, ce qui inquiéta bien sûr son entourage, à savoir le boulager et les prêtres. Mais Curulin ne voulait plus être faible, et se moquait de son état de santé, tant que cela pouvait le rendre plus fort. Le village manqua de bois pendant un certain temps, mais le marquis envoya une caravane assez rapidement pour que le village n'en souffre pas trop et constitue des réserves suffisantes pour le restant de la saison. La bourse de pièces d'or qui dédommageait le village y passa, mais personne ne s'en plaignit.

Le printemps arriva, et le jour vint où Curulin put et osa entreprendre le pèlerinage jusqu'à son ancienne maison. Le nature reprenait ses droits au milieu des ruines calcinées, et il ne parvint pas à reconnaître l'endroit où il avait passé de si belles années. On voyait vaguement la forme des pièces grâce à des pans de murs noircis dépassant tout juste de l'herbe nouvelle. Il parvint toutefois à retrouver le fer de la grande hache de son père, dans ce qui restait de l'appentis, et le ramena précieusement à sa chambre. Il ne retrouva rien d'autre.

Curulin resta à travailler chez Gannel pendant toute la durée du printemps, et logea au temple durant toute cette période. Cependant, il avait conscience que cette situation ne pouvait durer. Déjà, l'hôtellerie du temple, dont il occupait une chambre, recevait régulièrement les marchands et saltimbanques divers qui passaient au village, et sa petite taille faisait qu'elle affichait parfois complet. Cet été, ce serait tous les soirs que la présence de Curulin obligerait un visiteur supplémentaire à dormir dehors. Le jeune orphelin, ne voyant pas de meilleure solution, ce serait accomodé de celle-ci, bien que l'idée de prendre la place d'un autre lui répugne. Mais plusieurs prêtres du temple voyaient d'un mauvais œil le fait que leur hospitalité soit mise en défaut pour la simple raison que la place était déjà prise. Sans compter que les visiteurs payaient pour une nuit l'équivalent d'une semaine de loyer de Curulin. Il avait semblé normal de lui accorder un tarif préférentiel, mais cela représentais maintenant une perte sèche pour le communauté, qui n'était déjà pas très riche. Cela avait échappé à Curulin, mais pas au frère intendant ni à certains de ses confrères. Par manque de chance ( ou par un nouveau coup du destin ), le vieux père Delmas, qui dirigeait la communauté, s'éteignit un mois avant le début des semailles. Or, c'était lui qui était le plus proche de Curulin, lui qui le recevait à chaque fois, lui qui lui avait donné son premier livre, lui enfin, qui avait insisté pour qu'on l'accueille. Si bien qu'après sa mort, Curulin s'aperçut rapidement qu'une certaine hostilité régnait à son encontre parmi le clergé du temple.

Or il advint que, au début de l'été, un personnage étrange fit son entrée au village...

Ici, Curulin laisse un temps pour faire planer le suspense. Je ne peux pas faire autrement que l'imiter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 28 Nov - 21:20

Ben tiens !
[EDIT : suppression arbitraire et tyrannique de posts à l'orthographe très douteuse et à l'intérêt très limité pour le présent topic...]

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 4 Déc - 22:26

Tralala, premier opus de la deuxième partie Jamais le soleil ne voit d'ombre (Léonard de Vinci)



Une brusque secousse, une douleur lancinante au niveau de la tempe. Le jeune barbare ouvre les yeux: un monde en monochromatique lui apparaît. Il contemple la voûte couverte de stalactites qui surplombe la galerie dans laquelle il se trouve. Il tourne la tête et discerne la charrette sur laquelle on le transporte ainsi que les silhouettes cachées par de grandes capes de ses aggresseurs. La seule partie visible de leur anatomie est leurs yeux d'un vert iridiscent, à la pupille fendue. Une nouvelle secousse lui permet de comprendre que ses mains sont maintenant menottées ainsi que ses pieds, et qu'il est attaché à la charrette tractée par un genre de taupe géante. N'ayant aucune envie d'entrer en contact avec ces énergumènes, l'infortuné conserve le silence, observant l'apparition des premiers champignons phosphorescents sur la route. Le voyage continue pendant de longues heures, de longues heures de descente dans les tréfonds de la terre. Soudain, le couloir s'élargit, débouchant sur une caverne couverte de champignons où résonnent des hurlements lugubres. Le convoi semble s'approcher d'une caravane située au fond de la caverne, près de l'ouverture d'un autre tunnel. Arrivés à quelques mètres des meneurs de la caravane, les silhouettes font un ample mouvement de la main en direction du barbare enchaîné. Les caravaniers s'approchent du jeune, qui constate que leur morphologie correspond à celle de certaines peintures que sa mère lui avait montré: des derros. Les derros tâtent la musculature de l'adolescent puis discutent à voix basse avec les encapuchonnés. Des gemmes changent de propriétaire. Les gardes de la caravanes saisissent le barbare puis le jettent dans une immense cage en compagnie d'un grand nombre de crétures grotesques. La caravane, composée de multiples chariots et de cages semblables s'ébranle, tractée par de gigantesques lézards. Le voyage reprend, toujours plus profond. Il était nourri d'une substance hallucinogène coupant la faim et la soif mais entraînant des vertiges permanents. De temps, en temps, les derros ouvraient la cage pour saisir un prisonnier pour l'amener dans un autre chariot, puis on entendait d'horribles cris en provenir puis cesser. Le temps semblait s'étirer alors que le bruit des chariot résonnaient dans les tunnels ainsi que les sarcasmes des derros. Finalement, ils débouchèrent sur

ce qui devait être une caverne de taille astronomique. Un lac venait lécher de ses eaux provenant des stalactites, les roues du convoi. On put enfin apercevoir une gigantesque muraille basaltique se profiler ainsi qu'une vaste cité derrière. Le convoi s'approcha d'un immense corps de garde. Les gardes firent ouvrir les lourdes portes d'obsidienne et les chariots s'engagèrent dans la terrifiante Menzoberranzan...

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 5 Déc - 0:32

(Arggh ! Mais où est-ce ? Quelle est cette ville ? Que vont-ils lui faire ? Comment a t'il survécu ? Et comment s'est-il retrouvé en présence des autres futurs membres du groupe ? Quel est l'âge du capitaine ? Que de suspens !)

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 5 Déc - 17:02

N'est-ce pas ! Il semblerait que notre cher barbare aie fait connaissance avec une capitale derros... ce qui n'a pas dû être une expérience agréable, j'en ai peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 5 Déc - 23:25

Ha ha, ils sont beaux ces gars qui se foutent le doigt dans l'oeil jusqu'au coude, non voici la suite



Les portes se fermèrent et le convoi déambula à travers la ville basse, remplie d'esclaves décharnés appartenant à de multiples races. Ils arrivèrent enfin sur une grande place qui semblait être le marché aux esclaves. Les derros s'approchèrent d'une estrade et commencèrent à présenter les esclaves aux acheteurs potentiels. Le barbare se rendit compte que les seules personnes à posséder un accoutrement digne de ce nom était des drows, qui étaient d'ailleurs les principaux acheteurs. Des gardes saisirent finalement le barbare et le menèrent sur l'estrade, vétu d'un simple pagne et du talisman qu'ils n'avaient pu lui enlever à cause des multiples morsures qu'ils subissaient dès qu'ils faisaient mine d'y toucher. Les enchères commencèrent, les derros vantant sa musculature. Il fut finalement acheté par un drow pour la maigre somme de vingt pièces d'or. Le drow, qui se présenta avec un air hautain comme Lord Lerthi. Ce fut d'ailleurs les seules paroles que comprit l'adolescent. Il fut mené à travers de nombreuses ruelles, montant vers le sommet de la cité. Ils s'arreterent enfin devant un gigantesque colisée. Lord Lethi s'addressa aux gardes qui, dès qu'ils l'eurent reconnu, lui ouvrirent le passage vers l'intérieur du colisée. Un geôlier saisit alors les menottes du barbare et, encadré par deux gardes lourdement armés, le mena au travers un labyrinthe de cellules. Il s'arrêta devant une grande qui semblait vide, ôta les menottes du prisonnier puis le jeta dans la cellule. Le barbare, se frottant les jointures et pestant contre le sort, s'étonna devant la présence de deux paillasses. Détournant son attention, il se jeta contre la porte métallique de la geôle, hurlant qu'on le laisse partir. Il s'énerva ainsi pendant plusieurs heures puis finit par s'écrouler de sommeil, le dos appuyé contre le métal froid. Une ombre sortit alors du fond de la pièce, saisit une couverture puis en couvrit le jeune. L'ombre se pencha et murmura à l'oreille de l'endormi: « Reposes-toi bien car demain, tu seras gladiateur! »

Après ce qui sembla être une journée entière, le barbare emergea des limbes du sommeil. Il remarqua un plateau conenat un bol de gruau fumant ainsi qu'une michette de pain et qu'un pichet d 'eau. Le jeune, affamé, se jeta sur la nourriture. Il n'en laissa pas une miette ni une goutte. Son repas fini, il poussa un grognement de satisfaction. Il fit alors le tour de la cellule, constatant qu'il devait apparement avoir un colocataire, à la vue de vétements jonchant sur une paillasse. Un contre-maître difforme et bedonnant, remarquant l'activité du barbare, ouvrit la porte puis l'exhorta de le suivre, passant des menottes autour de ses poignets. Il le mena à travers un dédale de couloirs où se répercutaient de nombreux rugissements et bruits étranges. Il le fit finalement entrer dans une grande salle, lui souhaitant un bon entraînement dans un Commun fort mal appris. Alors que les échos du rire sardonique du contre-maître parvenaient à ses oreilles, le barbare constata la présence d'une silhouette encapuchonnée qui lui tournait le dos, dans une pose méditative. La silhouette se se leva puis dit « Prends l'arme qui te plait ». Le barbare jeta un oeil aux alentours et repéra une grande épée noire au mileu d'un fouilli d'haches, marteaux et lames de toutes sortes. S'en emparant avec fermeté, il remarqua qu'une rune s'inscrivait sur la lame. La silhouette se retourna et rabattit sa capuche, laissant tomber de longs cheveux noirs. Deux grands yeux bleus, si pénétrant qu'ils firent frémir le barbare. Une peau laiteuse, de longues oreilles pointues, des formes que l'on devinait sous les plis de la longue cape. Une elfe, quoi! Une voix mélodieuse sortit des lèvres roses « Bats-toi avec moi! ». Le jeune éclata d'un rire tonitruant devant la frèle silhouette qui le défiait. Il la dominait de plus de presque dix pouces et était deux fois plus large. Il haussa cependant un sourcil lorsqu'elle sortit une épée avoisinant sa taille, rejetant la cape sur son épaule gauche. Il fut stupéfait lorsqu'en l 'espace de quelques secondes, il se retrouva couché sur le dos, la gigantesque épée plaquée su sa gorge. « Ne te fies pas aux apparences ! », dit-elle, ses yeux semblant consummer sur place l'adolescent. Elle se releva, s'éloigna puis fit de nouveau face au jeune. « Maintenant, bats-toi avec moi! ». Il ramassa son épée, puis s'élança sur la guerrière. Une parade adroite, une magnifique clé et l'épée noire vola au travers la salle. « Tu te bats comme si tu ne tenais plus à la vie. Chéries la, car elle est ton bien le plus précieux ici et la possibilité d'être à nouveau libre. » En grognant, le barbare bouscula la guerrière qui s'écroula par terre sur le flanc gauche, sans faire mine de se retenir. « Pourquoi ne t'es tu pas appuyée sur ton bras? » « Encore faudrait-il que j'en aie un! » dit-elle en écartant le pan de sa cape, dévoilant son épaule sans aucun bras en prolongement. « Entraînement terminé pour aujourd'hui! Gardes, j'ai fini! ». Les gardes ouvrirent la porte et la guerrière s'en fut, laissant son arme sur place. Le barbare, toujours sous le choc de la révélation, se pencha pour ramasser l'épée de l'elfe. Il fut abasourdi par le fait qu'une elfe si frêle puisse porter une épée si longue à une main et la manier à la perfection. Le pommeau commença cependant à chauffer et le barbare dut la lacher pour éviter de se brûler. « J'ai rencontré une valkyrie! ».

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 6 Déc - 13:22

(Ouch ! Je l'ai toujours dit : Les Elfes roxent !)

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation des persos...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation des persos...
Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de l'association IDEAL73
» Présentation du Mouvement Démocrate
» Superbe présentation illustrée des Corons
» Présentation de la Wii Fit
» Présentation de la boutique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les Aventuriers de la Marche Eperdue :: Agents pour le Maintien de l'Etat :: Nos dernières aventures...-
Sauter vers: