les Aventuriers de la Marche Eperdue

Forum des A.M.E., groupes d'aventuriers évoluant soit dans le monde de Faërûn, soit dans celui de PlanesKape...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation des persos...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 13 Jan - 20:45

...
Goann refusa le lit que Curulin lui proposait, mais s'avoua heureux de pouvoir dormir à l'intérieur. Le futur maître et son futur élève parlèrent longuement cette nuit là, et le matin se leva sans qu'ils s'en rendent compte. Curulin raconta sa vie à cet homme qu'il pensait ne jamais revoir, et Goann lui expliqua rapidement comment on jouait de la cornemuse. Il lui parla aussi de sa vie de baladin, de ses rencontres, de ses aventures, et ne lui cacha pas ses visites nocturnes et impromptues à certaines familles riches qui s'en seraient bien passées. Curulin était fasciné.

Comment l'idée de partir lui vint, lui-même ne l'a jamais su. Mais pendant ces trois jours que le barde passa au village, elle s'insinua au plus profond de lui, jusqu'à devenir une absolue certitude que son futur résidait dans cet homme. De son côté, Goann avait semble-t-il la même idée. En tout cas, lorsqu'il parla de son départ et que Curulin aborda pour la première fois le sujet, il ne sembla pas surpris le moins du monde, mais se contenta de le regarder en souriant.

Les adultes du village le considéraient encore comme un enfant, lui que les épreuves avaient mûri plus que nombre d'entre eux. Les jeunes de son âge se moquaient de lui, sentant d'instinct qu'il n'avait rien à voir avec eux. Les prêtres commençaient à le trouver gênant, et seule la famille du boulanger trouvait grâce à ses yeux. De plus, il commençait à se sentir à l'étroit dans cette boutique, et ne tenait absolument pas à rester commis toute sa vie. Déjà, Norben, le fils aîné, était en passe de reprendre la boutique de son père. Curulin cherchait une occasion de prendre le large, pour vivre enfin selon son idée et ses lectures, et l'occasion se présentait à lui... Goann, lui, cherchait probablement de la compagnie. Curulin ne le sur que bien plus atrd, mais il venait en effet de rompre avec l'organisation qui l'employait, et voulait disparaître dans la nature. Un apprenti constituait une couverture idéale pour changer radicalement de mode de vie. Et puis, il valait mieux se déplacer à deux...

Dans tout les cas, ce furent deux troubadours qui reprirent la route en ce matin d'été. Curulin laissait derrière lui son village et son passé, sans rien laisser derrière lui qui le rattache à ses origines, pas même un foyer. Juste un vieux fer de hache rouillé qu'il ne voulait pas risquer de perdre, et qu'il avait laissé en cachette dans la chambre d'une petite fille pour lui promettre qu'il reviendrait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 14 Jan - 18:33

toujours aussi bon

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 16 Jan - 17:59

J'adore vraiment les petites subtilités du texte... Un peu de prise d'initiative de ta part sur le passé de Goann, j'approuve ! Et la petite fille... serait-ce Shamil ? Il faudra que tu nous racontes comment ça a commencé entre vous deux...
Toi aussi tu mérites un bravo ! cheers

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 20 Jan - 22:42

Petit HS dans votre série préférée: Une journée à Apreval pour votre barbare chéri:

Apreval, sous le ciel étoilé. Une fenêtre au deuxième étage s'ouvre. Sur le balcon avance une grande silhouette. Elle hume l'air paisible du parc, chassant de son esprit les dernières limbes du sommeil. S'étirant de tout son long, le tout juste promu champion des Anges écarte ses ailes. Il s'agenouille sur la rambarde et décolle d'un unique et silencieux battement d'ailes. Il monte droit vers la Lune qui l'accueille, le nimbant de son aura argentée. Arrivé à une centaine de mètres au dessus du manoir, il plane lentement, contemplant le parc d'Apreval et la forêt sereine. Au loin, il distingue les pics enneigés de la Corne des Tempêtes. S'ennivrant d'air pur, il bascule soudain vers le sol, les ailes quasiment repliées. A quelques mètres de celui-ci, il les rouvre brusquement, redressant son piqué. C'est à grande vitesse qu'il zigzague entre les arbres, battant rapidement des ailes. Il frôle le bassin du parc, admirant le reflet du ciel dans l'eau. Il pénètre enfin dans la forêt. Il s'arrête finalement, foulant l'humus imbibé de rosée. Il semble veiller sur la canopée quand il inspire profondément et se met à trottiner sur une sente visible uniquement pour ceux qui voient dans le noir le plus complet. Il court longtemps, sautant au dessus des racines, écartant d'un geste leste les branches basses qui s'opposent à son avancée inexorable. La lumière sélénite perce parfois le dense feuillage, illuminant les goutelettes projetées par la course de l'homme. Il atteint finalement l'orée de la forêt, d'où il aperçoit la cible de son excursion: la clairière des cerisiers qui s'étend sur l'à-pic à un kilomètre de là.
Il accélère alors, jusqu'à atteindre sa vitesse maximale. Il débouche enfin dans la clairière où il s'arrête alors. Il pose son sac contre le tronc d'arbre mort qui gît sur un côté de la clairière, et démarre son entraînement musculaire. Le tronc lui sert d'haltères. A un certain moment, il empoigne sa grande épée et commence à faire quelques moulinets avec en se plaçant à une extrémité de la clairière. Il se retourne, ferme les yeux, inspire puis expire lentement. Soudain il se fend, puis enchaîne de multiples passes. Le vent siffle, tranché par le fil acéré de la lame alors que l'aube pointe. Le souffle contrôlé, il tournoie dans la clairière, soulevant des nuages de fleurs de cerisiers qui voltigent au gré des mouvements de l'épée. Les premiers rayons du soleil éclairent la scène, faisant scintiller les cheveux blancs et la sueur qui perle sur le visage et le torse nu du demi-orque des Pics Gris. Le soleil poursuit sa course alors que continue le barbare. Après s'être exercé au tir à l'arc et au maniement de lames plus courtes, qu'il avait emmenés dans son sac, il empoigne ses affaires et s'élance vers le ravin. Il se jette finalement, ouvrant grand ses ailes pour repartir en piqué et plonger dans le le petit lac qui s'étend au bord de la falaise. Le contact de l'eau froide éclaire les pensées de l'homme, qui reste quelques secondes sous l'eau, contemplant la faune qu'il a dérangé. Il nage ensuite vers la berge, essore ses vêtements puis reprend son envol vers le manoir d'Apreval.
Il repasse par le balcon et pénètre dans sa chambre, où il se change rapidement. Il descend ensuite vers le grand salon car l'heure de l'apéritif sonne. Il entre dans le salon où il retrouve Toril, Cyanhur et Mordechaï. Curulin étant en camp militaire et Laith dans son bosquet, ils ne sont que quatre à trinquer. La première pinte engloutie, le barbare observe le parc, accoudé à la fenêtre. La compagnie d'Aëlicia lui manquait. Malgré son étrangeté, il s'était attaché à cette gamine et regrettait le temps où il lui expliquait comment survivre en pleine nature et combattre sans l'aide de la magie. Heureusement, comme d'habitude en l'absence de Curulin, Cyanhur était là pour faire le mariole et le barbare ne broya pas du noir bien longtemps, surtout que le déjeuner approchait. Ils s'attablèrent finalement avec Laith qui était revenue, Shamil et sa fille. Le déjeuner se déroula dans la bonne humeur habituelle. Le repas terminé, il discuta un peu de la forêt avec Laith puis reçut Malicia, qui était venu lui enseigner quelques morceaux d'orgue. Ils s'installèrent alors dans la chapelle, qui contenait le seul orgue d'Apreval, bien que de dimensions modestes. Une grosse heure après, ils montèrent tout deux dans son bureau, où elle essaya de lui inculquer l'histoire du Cormyr. Elle s'en fut finalement, chevauchant vers Suzail. Il se mit alors à lire un ouvrage sur les manoeuvres et la tactique. Il fut dérangé par le faucon messager des Loups Hurlants, qui lui apportait un message. Il répondit à celui-ci, caressant distraitement le plumage fauve du rapace. Lorsque celui-ci reprit son envol, le barbare sortit d'un tiroir les croquis d'armure qu'il avait dessinés et reprit son travail. Quelques minutes plus tard, il descendit dans sa forge, attisa les flammes et se mit à forger le modèle de plastron qu'il avait imaginé. Les coups de marteau réguliers résonnaient. Lorsqu'il rendit le tablier, il était presque l'heure du diner.
Il monta alors se plonger dans l'eau chaude que les domestiques lui avaient préparé. Se savonnant et récurrant la crasse qui maculaient son corps, il sifflotait un vague air grivois. Il se rhabilla, se coiffa puis descendit diner avec ses camarades. Lorsque celui-ci fut fini, il partit dans la chapelle prodiguer ses prières rituelles aux entités célestes qui le protégaient. Les derniers rayons de soleil jouaient avec les vitraux de la chapelle. Regagnant ensuite sa chambre avec quelques livres qu'il avait pris dans la bibliothèque du rez-de chaussée, il étudia différentes matières. Lorsque la lune fut haute dans ciel, il redescendit jouer un air d'orgue qui emplit le manoir, berçant les domestiques qui dormaient. Il pénétra ensuite dans le salon se servir un verre où il rencontra Mordechai qui lisait. Le nain l'accompagna et ils discutèrent ensuite de la matérialité et des différentes facettes du monde. Le barbare se leva finalement et prit congé. Il monta ensuite dans sa chambre, ouvrit la fenêtre et emplit ses poumons d'air nocturne avant de partir s'allonger, s'emmitouflant avec ses grandes ailes duveteuses. Il s'endormit finalement d'un sommeil paisible alors que le hurlement d'un loup lointain retentissait...

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre


Dernière édition par Hjalmgunnar le Jeu 21 Jan - 19:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 20 Jan - 23:08

Hum, sans vouloir jouer le rabat-joie, tu présumes beaucoup de ta maîtrise du vol. Actuellement, dans la mesure où tu n'as reçu qu'un très maigre enseignement, tu es tout juste capable de voleter et de tomber moins vite... On est loin des ballets aériens que tu décris !
Une petite relecture s'impose également, mais à part ça, bravo ! C'est tout à fait cohérent avec tout ce qu'on a pu dire jusqu'ici de la vie à Apreval, et ça ne rentre pas en contradiction avec ma vision des choses. C'est super !

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 20 Jan - 23:28

Je sais bien mais l'anneau de feuille morte doit aider^^
Et c'est uniquement pour le style^^

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 21 Jan - 18:14

Right ! [MJ approved] Bravo ! cheers

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 18 Fév - 21:21

Toril Ka, racontes nous une histoire (ce que t'as fait au monastère et qui t'a poussé à changer de nom par exemple)

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliandre Nar Miskal
la p'tite nouvelle...
avatar

Nombre de messages : 406
Age : 26
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
classe:
Niveau actuel: 8
PO: 92

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 19 Fév - 16:50

Ce qui m'a poussé à changer de nom c'est la conclusion de la dernière mission, je suis juste allé au monastère pour consulter mes supérieurs qui m'avaient envoyé au Cormyr.

Mais voila quand même ce que j'ai fait au monastère:

Un jour pénible se lève sur le monastère de la corne des tempêtes.
La rare végétation est couverte de givre, la nuit a été froide.
Le ciel est limpide et le regard porte loin. L'attention du vieux moine est alors attirée par un point minuscule, au loin, dans la montagne.

« Quelqu'un approche, se dit-il. Etrange cependant de voyager de nuit alors que le temps est si froid. Soit ce voyageur est pressé, soit il est inconscient. »

Une heure plus tard, le point est devenu un homme, svelte, peu élégant mais néanmoins efficace dans son ascension.
« Toril rentre chez lui, se dit le vieil homme. »

Arrivé à la porte, Toril envisage d'escalader le mur, comme il l'a fait tant de fois étant enfant. Mais non, le jeu est devenu réalité, il ne doit plus s'oublier.
La porte s'ouvre alors, et le minuscule vieillard interpelle le nouveau venu:

« Eh bien, quel vent vous amène, Toril Minor?
-un vent d'échec, professeur.
-Suit-moi alors »

Le vieux claque alors la porte derrière lui et part d'un pas leste dans les montagnes qui enserrent le monastère.

« Montre moi ton ki, je te dirai qui tu es, dit-il.
-Professeur, je ne...
-Silence !
-Mais....
-Tais-toi. J'ai demandé hier à un élève d'aller poser une statuette dans un vallon à 40 km. Soit de retour avant lui. »

Alors Toril retrouve ses automatismes. Aussitôt il s’élance en trottinant : « ne pas sous estimer l’adversaire .»

2 jours plus tard, de retour au monastère :

«- Professeur.
-Tu peux m’appeler Marcus, Toril, tu n’es plus vraiment mon élève : tu marche seul désormais .
-Très bien Marcus. Je suis venu car je me sens honteux d’encore arpenter la voie. Lors de ma dernière mission, j’ai trahi mes compagnons… »

(s’ensuit une longue discussion ki-esque dont je vous fait grâce)

« -Tu subis le chaos du monde qui t’entoure, Toril. Ce que tu as fait est grave si tu l’estimes ainsi. Ce n’est plus à moi d’en juger. Je ne peux que t’aider. Reste ici un mois, médite, entraine-toi et qu’un moine nouveau sorte de ce monastère.
-Un moine nouveau ?
-Les erreurs sont faites pour ne pas être répétées. Personne n’est parfait, même si d’aucun le prétendent.
-Mais que faire ? Je prétend être infaillible et je suis dépassé par la première difficulté !
-Trouve quelque chose pour te le rappeler chaque fois que tu es avec d’autres gens. Ton nom par exemple !
-Mon nom ?? Mais c’est tout ce qu’il me reste ! »

Vif comme l’éclair, Marcus décoche un coup puissant dans le ventre du jeune moine. Celui-ci le regarde, surpris ?

« -N’as tu donc rien appris ?! Débarrasse toi de ces vanités ! A quoi te sert ton nom ?
-Il m’aide à savoir qui je suis.
-Non ! Le Ki te différencie des autres hommes, c’est lui qui te définit.
Maintenant, part réfléchir sur ce que je t’ai dit ! »

Un mois plus tard :

« -Et bien Toril, tu pars ?
-Oui Marcus. Il est temps pour moi de rentrer. Le roi m’attend.
-Rappelle toi Toril, le roi n’est qu’un maitre provisoire, ce que tu sers réellement, c’est l’Ordre et la Justice.
-Oui, maitre.
-As-tu choisi ce que tu allais faire ?
-Un moine nouveau sort du monastère.
Il s’appelle Toril Ka Minor. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 19 Fév - 18:22

Et ben voilà, ce'st bien beau tout ça

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 19 Fév - 21:27

Très bon ! J'apprécie beaucoup ! Bravo ! cheers

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Eliandre Nar Miskal
la p'tite nouvelle...
avatar

Nombre de messages : 406
Age : 26
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
classe:
Niveau actuel: 8
PO: 92

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 21 Fév - 9:40


si cela peut vous aider à comprendre la moinitude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 26 Fév - 17:33

Ça aide un peu ! Ce groupe est décidément bourré de talents !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Ven 12 Mar - 21:57

Nouvel opus dans la série "un gladiateur à Menzoberranzan":



Toujours ébobi par la puissance de l'elfe, le jeune se laissa guider par le geôlier à travers le dédale des souterrains du colisée. On le fit passer par une salle d'eau où il put faire sa toilette (et il en avait vraiment besoin). Fraîchement lavé, on le raccompagna à sa cellule. Quelle fut sa surprise quand il découvrit que l'individu avec qui il partageait la geôle n'était autre que cette même elfe. Elfe qui boudait cependant. Le jeune s'approcha alors en présentant ses excuses, ce qui n'eu aucun autre effet que le frémissement des oreilles de la combattante. Après de vaines tentatives de renouer la conversation, il se mura de même dans le silence. Le temps s'écoulait lentement quand un garde vint le chercher pour le mener chez l'Armurier. Suite à une nouvelle errance dans les souterrains du colisée, le jeune entra chez l'Armurier. La collection d'armure qu'il y avait là pourrait faire palir de jalousie jusqu'aux nains. L'Armurier, qui était d'ailleurs un nain qui avait sûrement dû être capturé pour ses talents, prit les mesures du jeune et lui demanda ses préférences personnelles. L'apprenti gladiateur lui demanda une armure de taille intermédiaire, avec des pointes et de préférence solide et noire. Le nain lui répondit qu'il n'avait pas ça en stock mais qu'il pouvait la faire. Il lui demanda donc de repasser la semaine suivante. Le jeune repartit donc vers sa cellule. Il se coucha alors sur la paillasse inoccupée et s'endormit comme une masse.

Les jours passèrent, sans que le jeune puisse en faire le décompte, à cause de la nuit perpétuelle dans laquelle était plongée la cité. Au fil des entraînements, sa relation avec l'elfe, qui s'était présentée comme étant Luinil, s'était adoucie.L'amertume initiale céda vite à la curiosité. Luinil était étonnée de voir son apprenti améliorer si vite son style. S'il ne possédait bien sûr pas la grace des elfes élevés dès leur plus jeune âge au maniement de l'épée, il compensait par sa force redoutable et apprenait les parades et mouvements avec une farouche volonté. Lui s'émerveillait chaque jour du véritable ballet qu'elle accomplissait, manipulant l'acier tranchant comme un ruban. Il sortait chaque jour avec de nouvelles ecchymoses mais sa vigueur régénératrice faisait son effet dès qu'il prenait un peu de repos. Il commenca également à apprendre à faire confiance à son armure noire luisante afin de dévier les coups les moins puissants et mal ajustés. Au bout de quelques mois, le contre-maître estima avec l'avis de Luinil qu'il était prêt: il pouvait se tenir dans l'arène.

Lorsque le contre-maître vint le chercher dans sa cellule, il sentit son estomac se nouer. Les paroles encourageantes de Luinil l'appaisèrent un peu mais ce ne fut que lorsqu'il fit son entrée dans le colisée, foulant le sable froid et terne, qu'il se sentit rassuré. Malgré la présence des spectateurs, peu nombreux, il sentait comme de douces ondes de chaleur émaner de son arme. Il colla la lame contre son front. Son adversaire entra avec une démarche pesante. C'était un banal humain, qui apparement était quelque peu anxieux, au vu de l'état de ses lèvres qu'il mordillait sans cesse, de son visage déjà ruisselant de sueur. Le demi-orque rabattit le heaume sur son visage et se positionna. Son adversaire leva péniblement un écu trop lourd pour lui et tendit son bras, praisentant son épée tremblottante. Le gong sonna et les adversaires s'élancèrent. Le premier choc ébranla l'humain, la grande lame noire ayant ébréché son bouclier. Ce fut l'affaire de quelques passes et feintes, et l'humain s'écroula sur le sol, de profondes entailles mutilant son corps. Par instinct, le barbare haussa les yeux vers les gradins, contemplant les drows qui l'exhortaient de l'achever. Il leva haut son épée et dirigea un regard inquisiteur le contre-maître qui dirigeait le combat. Au moment où celui-ci dirigea son pouce vers le bas, le novice sentit une brusque douleur dans son flanc. Son adversaire venait de lui planter son épée dans le corps. Il abattit alors brutalement son arme et décrocha la tête humide du torse. Prenant conscience de la douleur qui lui déchirait les entrailles, il s'agenouilla, son sang se mêlant à celui ruisselant des plaies béantes du gladiateur défunt. Avec des gestes précautionneux, il retira délicatement le tranchant de son corps. Un garde vint le récupérer et l'aida à se relever. Ce fut sous les applaudissements qu'il quitta l'arène, l'épée levée. Il jeta un dernier regard au cadavre qui se vidait sur le sable, le teintant en cramoisi.

Il se traina ensuite péniblement jusqu'à sa cellule, où on lui ôta son armure sous les regards inquiets de Luinil. Devant la plaie béante, elle demanda des bandages et de l'eau chaude. Le contact de l'eau chaude lui fit esquisser une grimace de douleur puis il sombra dans les limbes de l'inconscience. Lorsqu'il reprit ses esprits, il remarqua la présence de Luirin qui dormait à ses côtés, dos contre dos. Il sentait la force vitale de l'elfe panser ses blessures. Il se rendormit finalement.

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 13 Mar - 18:11

Dernier épisode de la saison 2: La naissance d'un champion

Une sorte de routine s'installa alors: entraînement chaque jour, un combat chaque semaine, bandages et repos à la suite, les multiples passages chez l'Armurier qui réparait les plaques fendues et la lame ébréchée autour d'un cruchain de bière . Il ne connut que de rares défaites, les individus qu'il affrontait étant toujours de son acabit, mais sa froide détermination et son acier mordant lui assurait la plupart des victoires. On lui donna alors un nom de lice: le Loup Blanc. Depuis son arrivée dans l'arène, le contre-maître, dénommé Herumor, l'avait un peu pris sous son aile, appréciant les moeurs farouches du jeune. Il lui apprit l'histoire de l'arène, lui conta les combats des plus grands guerriers autour d'une liqueur amère issue des champignons hallucinogènes. Le gladiateur commença à comprendre que Luinil était l'une des meilleures combattantes de l'arène. Herumor tentait en vain de séduire l'elfe, qui l'envoyait toujours paître. D'ailleurs, sa relation avec l'elfe évoluait. Son caractère maître-apprenti avait cédé place à l'amitié. Elle lui raconta son ancienne vie à la surface, où elle dirigeait les gardes du corps de la reine Enetari, dernière descendante des rois d'Eaerlann, dans la Haute-Forêt. Son regard se voilait de nostalgie chaque fois qu'elle évoquait la lumière des étoiles qui filtrait à travers les feuilles du Grand-Père Arbre, la paisible mélodie que produisait la Course de la Licorne en serpentant entre les rochers, le souffle du vent qui caressait son visage aux sommets des Monts Etoilés... Toute cette ancienne jetée aux ronces par les derros qui l'avait capturée lors d'une embuscade. Cela faisait bientôt trois ans qu'elle combattait sans relâche dans l'arène. Ce petit cercle d'individus, composé de Luinil, Herumor et l'Armurier, constituait une source de douce lumière qui éclaircissait les ténèbres permanentes de Menzoberranzan.

Au bout de ce que le jeune estima être un an, ses muscles était durs comme de l'acier, ses os résistants comme de la pierre. Il avait atteint sa taille d'adulte et il effleurait le plafond de sa cellule de ses cheveux blancs. De multiples cicatrices couvraient son corps. Seul son visage avait été épargné par les balafres. A cotoyer la mort tous les jours, son regard était devenu plus dur, et percait ses adversaires telle une lame acérée. Il s'était hissé au rang des meilleurs combattants de l'arène par le sang et la sueur. Maintenant, le colisée était plein à chacun de ses combats et les spectateurs scandaient le nom du Loup Blanc. Il avait appris à manipuler l'audience et son style devenait plus spectaculaire tout en conservant son efficacité redoutable. Herumor décida alors de pimenter les combats et le fis combattre aux côtés de Luinil, contre toute sorte d'adversaires. Ce furent des hordes de gobelins, des apprentis magiciens, des ogres qu'ils décimèrent, elle avec son style dansant et lui en laissant parfois exploser sa rage, pour porter un coup décisif à leur commun adversaire. Leur connaissance de l'autre leur donnaient un grand avantage, chacun faisant confiance à l'autre pour couvrir ses arrières. Depuis le début de leurs combats en duo, la relation entre Luinil et le Loup Blanc devint plus profonde. Après plusieurs mois, il apparut qu'il ne restait qu'un ultime adversaire: le champion de l'arène, Argawaen, qui faisait parti de la maison Baenre, dont Lord Lethi était un des membres les plus éminents.

La veille du combat, l'ambiance dans la cellule des deux partenaires était étrange. Apparament, Argawaen excellait au maniement du sabre et était un véritable félin. Ils réflechissaient chacun de leur côté à des tactiques pour l'abattre, faisant parfois part de leur pensées. Ce fut elle qui se releva la première avec un soupir. Elle se tourna vers le fond de la cellule. « Pourrais-tu m'aider à enlever cette armure qui m'encombre? » demanda-t'elle. Il s'approcha alors, et détacha le lacet dans le dos de l'elfe. Il l'aida à dégager son bras de la manche qui l'enserrait. Elle se retrouva à demi-nue dans la pénombre de la cellule. Avec douceur, le jeune massa les épaules de la guerrière et déposa un baiser au creux du cou de son amie. Celle-ci se reourna alors, dévoilant sa poitrine menue. Le jeune détourna son regard avec pudeur. Luinil l'enserra dans ses bras et lui avoua sa peur. Il fut étonné de voir la stoïque elfe confier ainsi sa faiblesse. Sous une poussée de la femme, ils se retrouvèrent sur une des paillasses. Elle dégagea le torse puissant du demi-orque de sa chemise et y nicha sa tête. Il sentit que son amie voulait un réconfort plus tangible. Il parcourut de ses mains la fine musculature néanmoins bien présente de l'elfe. Ce fut dans l'obscurité d'une cellule de gladiateur de l'arène de Menzoberranzan, à des lieues sous terre, à quelques heures d'un affrontement suicidaire, qu'ils s'unirent, expulsant leurs peurs et prouvant au monde qu'ils étaient toujours en vie. Ils s'endormirent paisiblement, blottis l'un contre l'autre. Lorsqu'ils pénétrèrent dans l'arène le lendemain, ils n'éprouvaient aucune crainte, et leurs regards suffisaient à se comprendre mutuellement.

Le colisée était bondé. De nombreux marchands avaient fermé leur échoppe pour assister au plus grand combat depuis plusieurs années. Dans la grande tribune, Lord Lethi présidait. Un individu aux traits masqués par une grande cape et un capuchon se tenait à sa droite alors qu'Herumor était sur sa gauche, près du gong. La foule acclamait les combattants venus défier le champion de l'arène, qui était pour l'instant absent. Herumor clamait d'une voix forte: « Aujourd'hui, ce sont deux immenses guerriers qui se tiennent dans l'arène! Vous les connaissez déjà bien sûr! La magnifique déesse guerrière au regard de saphir, la Vague Lunaire, Luinil! » Les acclamations fusèrent. « A côté d'elle, il a fait son entrée dans l'arène voilà un an et demi. Il a gravi à grande vitesse tous les échelons qui le séparaient du sommet. Le colosse à la toison pâle, le Loup Blanc! »Autres acclamations. « Ils s'apprêtent à affronter le champion de cette arène, l'ombrageuse panthère de Menzoberranzan, Argawaen! » Sous un tonnerre d'appleudissements, la silhouette encapuchonnée qui se tenait auprès de Lord Lethi bondit alors, et se réceptionna avec souplesse sur le sable de l'arène. Il délaça sa longue cape et la jeta, laissant ses cheveux blancs tomber en cascade sur ses épaules. Il contempla les inconscient qui le défiaient et dégaina deux rapières. Les trois combattants prirent leur posture de départ. Le gong sonna. Un nuage de poussière se forma. Argawaen tourbillonait entre les deux combattants, parant et esquivant leurs coups avec aisance. L'acier s'entrechoquait suivant une mélodie originale. Plusieurs minutes passèrent, le temps semblait s'écouler au ralenti dans l'arène. Ils commençaient à transpirer, leurs cheveux collaient à leur tempes alors que la poussière leur brûlait les poumons. Aucune touche n'avait été faite des deux côtés malgré les assauts répétés et les manoeuvres habiles. Se consultant du regard, Luinil et le Loup Blanc acquiescèrent. Le demi-orque déversa son adrénaline à travers son organisme. La puissance de ses coups augmenta. Tout à coup, Argawaen vit une ouverture dans la défense de Luinil, et lui planta ses rapières dans la cuisse. Profitant de l'occasion, le barbare abattit son arme de toute sa puissance, et brisa net les deux armes du champion. Ce fut sous l'air étonné d'Argawaen que Luinil, dans une grimace de douleur, élança sa lame qui trancha le cou du champion. Alors que le corps du défunt chutait, que Luinil arrachait les restes de métal de sa cuisse et que le Loup Blanc retenait sa fureur, l'audience s'était tue. Les vainqueurs se tournèrent vers la loge, où Lord Lethi pestait intérieurement. Il se leva et clama « Vous avez prouvé votre valeur! Cependant, il ne peut y avoir qu'un seul champion de cette arène. Dans ma grande mansuétude, j'accorderai la liberté au vainqueur. » Les deux amis restèrent cois, mais finirent par s'écarter et se mettre en position. Ils étaient tout deux bien diminués: Luinil ne pouvait que peu s'appuyer sur sa jambe blessé alors que le barbare subissait le contrecoup de son accès de rage. Le gong retentit. Les deux guerriers s'élançèrent. Le regard de chaque combattant était plongé dans celui de l'autre alors que les coups pleuvaient. Ils faisaient cependant jeu égal. Au bout de plusieurs minutes, ils s'écartèrent brusquement. L'arme du Loup Blanc commençait à s'ébrécher. Ils s'observèrent pendant un certain temps, puis se jetterent l'un sur l'autre. L'assistance retint son souffle. Le sang gicla. L'acier de l'épée de Luinil avait laissé une balafre sanguinolente partant du front jusqu'à la joue gauche du Loup Blanc. Il semblait cependant effaré. En effet, sa lame avait traversé le corps de l'elfe. Un flot de sang sortant de sa bouche, elle s'écroula dans les bras du gladiateur. La posant doucement à terre, les larmes aux yeux, lui serrant l'unique main, il écouta attentivement ses dernières paroles: « Mon apprenti, mon ami, mon amant... Tu dois vivre, vivre pour nous deux. Fais-moi une dernière faveur: ramène mon corps à la reine. Je te laisse, champion de l'arène, Loup Blanc... » Ses yeux se voilèrent. Le demi-orque plongea une ultime fois dans la mer paisible du regard bleu. Lorsqu'elle rendit son dernier souffle, la lame déjà bien abîmée du barbare se fendit, et la poignée tomba avec un tronçon de l'acier meurtrier sur la poitrine de l'elfe. Sous les vivas de la foule, il se releva, la défunte dans les bras, les larmes perlant le long du sillon sanguinolent tracé par l'elfe. Lord Lethi prit la parole « Ainsi que je l'avais déclaré, tu es maintenant libre, Loup Blanc. Ton habileté sera reconnue dans la ville entière, et tu ne seras plus jamais considéré comme un esclave entre ces murs. ». Le champion de l'arène leva la tête « Seigneur, j'ai une ultime requête: j'aimerai conserver le corps de Luinil et ses objets personnels. » « Soit. Maintenant, pars la tête haute, Champion! ». Le Loup Blanc quitta alors l'arène.

Il alla tout d'abord chez l'Armurier, à qui il demanda de lui confectionner une sorte de sac qui lui permettrait de porter l'elfe sur son dos en gardant les mains libres. Cela ne prit que quelques minutes. Il l'aida ensuite à extraire la lame qui était restée dans le torse de Luinil,et conserva la poignée qui était tombée. Le barbare fit alors ses adieux à l'Armurier, qui lui offrit une outre de bière pour le voyage. Son précieux colis sur le dos, il passa dans sa cellule, où il récupéra une couverture et le reste des objets de la défunte. Ainsi équipé, il se dirigea vers la sortie. Il y rencontra Herumor qui lui présenta ses condoléances, et qui lui remit l'épée de Luinil, ainsi que les rennes d'un lézard de monte. Après de brefs adieux, le Loup Blanc mit cap vers les portes de la ville. Acclamé par les gardes, il sortit du mur d'enceinte de la cité. Se dirigeant vers un tunnel qu'on lui avait indiqué comme menant à la surface, il fit une ultime pause pour jeter un regard sur la silhouette de Menzoberranzan, cité des damnés, puis éperonna son lézard. Quelques heures plus tard, il distingua la lumière du jour. Il descendit alors du lézard et le renvoya. Il marcha lentement vers la sortie, et fut accueilli par un océan de lumière qui l'éblouit. Il avait survécu à l'Outreterre.


Bientôt la saison 3. Ne mourrez pas d'impatience d'ici là.

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Dim 14 Mar - 20:27

Saison 3, épisode 1: Un demi-orque dans la forêt


Lorsqu'il récupéra sa vue, il remarqua qu'il se situait sur une arête rocheuse, entouré de collines boueuses. Le soleil n'était pas levé depuis longtemps. Il repéra au lointain l'orée de ce qui devait être la Haute-Forêt, au vu de ses dimensions. Il se mit alors en marche. Il ne s'arrêta pas, que ce soit pour manger ou dormir, ou même lorsqu'il passa du village que les panneaux indiquaient comme étant Fort Olostin, et au crépuscule, il pénétra dans l'immense forêt. Les arbres prenaient leurs couleurs automnales. Les teintes rouges, bruns et jaunes réchauffaient le coeur du Loup Blanc qui sortait tout juste d'un monde où le noir était omni-présent. Il sentait avec plaisir les brindilles craquer sous ses pas, ammortis par le tapis de feuilles. Il empruntait un sentier qui s'enfonçait au coeur de la forêt. Il devait être près de minuit quand il déboucha sur une gigantesque clairière où tronait un arbre majestueux, dont la taille du feuillage devait dépasser celle de Menzoberranzan. Il s'avança jusqu'à atteindre le tronc du Grand Père Arbre et sombra dans l'inconscience entre les entrelacs des racines.

A son réveil, il était étendu dans un lit rustique. Le regard trouble, il discerna la présence de plusieurs personnes dans la pièce. Se frottant les yeux, il avisa qu'il se tenait au centre d'un cercle de quelques hommes musclés. Ils semblaient discuter entre eux mais leurs paroles demeuraient inintelligibles. A travers divers borborygmes, le Loup Blanc demanda de l'eau. On lui apporta uen coupe pleine. Il la but d'un trait alors qu'il recouvrait ses sens. Les hommes portaient des tenues en cuir, des cheveux longs. Il présuma que celui qui portait des bois de cerf et avait une barbe poivre et sel devait être le dirigeant. Tous le contemplaient avec un regard curieux, amusé et étonné à la fois. L'homme aux bois de cerf s'approcha et entama la discussion. Il en ressortit que le Loup Blanc avait été recueilli par la tribu barbare Uthgard de l'Arbre Fantôme, qui protégeait le Grand Père Arbre. Le chef se présenta comme Gunther Longuedent. Lorsque le jeune demanda de lui indiquer où se trouvait la reine Enetari, tous rirent mais se turent devant le regard pénétrant du colosse allongé. On lui apprit que la reine avait fui vers les Monts Etoilés trois ans auparavant, avec ce qui restait de son peuple qui avait été mis en déroute par Elaacrimalicros, un dragon vert, et qu'ils n'avaient plus eu de nouvelles depuis. Lorsque le barbare leur dit la raison de son passage, Gunther fit appeler sa femme, Hala Dansesprit, qui était la chaman du village, afin qu'elle protège le cadavre de Luinil de la décomposition. Le jeune prit la décision de prendre un peu de repos dans les branches du Grand Père Arbre, avec l'accord d'Hala et de Thangulmor le Chasseur Mort, qui dirigeait les gardes de l'arbre sacré. Il mit plusieurs heures à atteindre les branches les plus basses à cause de l'inconfort dû à Luinil qui rendait son ascension bien périlleuse. Il s'allongea sur une branche qui devait avois la taille d'un tronc d'un énorme chêne, et posa Luinil près de lui. Il contempla pendant un long moment l'apparition progressive des étoiles pui s'endormit d'un sommeil réparateur. A l'aube du lendemain, il descendit de l'arbre précautionneusement, puis fit ses adieux à la tribu de l'Arbre Fantôme, et s'engouffra dans les frondaisons dans la direction indiquée par Gunther.

La nature avait tout les droits dans la Haute-Forêt. De nombreux oiseaux chantaient mais demeuraient invisibles. Comme Gunther le lui avait conseillé, le Loup Blanc évita de faire des feux et de causer le moindre dommage à la flore environnante. Il se nourrit donc de baies. A la fin de sa première journée de voyage, il put voir les sommets des Pics Perdus se dessiner à travers le feuillage. La nuit fut relativement fraîche, quoiqu'il n'eut pas à souffrir d'un assaut d'un prédateur, et que des champignons luminescents donnaient un caractère féerique à la plus ancienne demeure des arbres de Faërun. Il reprit sa route à l'aube. Au bout de deux journées de voyage supplémentaires, il attint la berge du Sangcerf. Après avoir fait une tentative infructueuse de pêche à l'aide de l'épée de Luinil, il s'endormit le ventre creux. Le lendemain, il remonta le Sangcerf le long de la berge et attint les Monts Etoilés à la mi-journée. Quelques heures de recherche plus tard, il parvint à trouver ce qui semblait être un corps de garde en cristal vert. Se hissant jusqu'à la porte, il avisa les deux gardes elfes. Etant sûr de ses intentions, il s'avança à découvert. Les deux gardes l'interceptèrent et, lorsqu'ils découvrirent le cadavre de Luinil accroché à son dos, le maîtrisèrent avant qu'il ne puisse s'expliquer. On l'amena à l'intérieur de ce qui devait être un magnifique palais jadis, mais qui tombait en ruine maintenant. Le mur froid d'un cachot fut un rude contact pour l'épaule du barbare. Les deux gardes partirent. Quelque temps plus tard, un elfe qui devait être le capitaine de la garde, au vu de la qualité de son armure qui semblait être faite de cristal, vint pour l'interroger. Face aux allégations du jeune, il resta de marbre et partit sans dire un mot. La porte demeura longtemps close jusqu'à ce qu'un petit groupe de gardes, menés par l'interrogateur, viennent le chercher. A sa question muette, on lui annonça qu'on allait le mener à la reine.

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre


Dernière édition par Hjalmgunnar le Mer 24 Mar - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curulin Daergel
Gnome de bagad.
avatar

Nombre de messages : 1123
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
classe: Barde/ Chantre de Guerre
Niveau actuel: 15
PO: 102

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 24 Mar - 20:45

Pfiuuu!!! En voilà de l'aventure ! On voit que notre barbare à besoin de décompresser en ce moment. C'est bien.

Je sais désormais d'où tu tire le nom de Menzoberranzan et quelques autres.... Je ne me rapelle plus très bien, tu avais dit que c'était une cité d'Elfes Noirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 24 Mar - 21:03

Ah, le mélodrame, le mélodrame !

Bon, ben, c'est chouette tout ça ! Allez, ça vaut bien de s'reprendre une chopine à la taverne !

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 24 Mar - 21:05

Exact, vous pouvez trouver des info sur Menzoberranzan dans les Marches d'Argent. Effectivement, c'est une cité drow (même si les deux tiers de la population sont des esclaves d'autres races)

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Mer 24 Mar - 23:39

Dans peu de temps, il y aura un nouveau perso qui pourra venir se présenter ici... SUSPENS !

(Feu Toril Ka, t'es gentil, spoil pas pour le moment, on va les laisser mariner un moment, et quand on aura fini de travailler ton perso, je te donnerai le feu vert, oki ?)

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 25 Mar - 16:26

Du sang neuf, ça va faire du bien (je tiens à signaler qu'on a dû attendre près d'une année pour avoir le bg de Toril et qu'il crève ensuite, c'est-y pas rageant?)

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliandre Nar Miskal
la p'tite nouvelle...
avatar

Nombre de messages : 406
Age : 26
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
classe:
Niveau actuel: 8
PO: 92

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 25 Mar - 20:01

ca roule (je finis ce WE j'espère)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Jeu 25 Mar - 20:35

Saison 3, épisode 2: "Rencontre avec des elfes (sans frittage)"



Lorsqu'il eut achevé son récit, la reine s'accouda à ce qui restait du mur extérieur et sembla contempler l'immense forêt aux couleurs chatoyantes. La laissant à ses pensées, le jeune homme s'approcha à nouveau du magnifique rapace pour le caresser. Après quelques minutes, Enetari reprit la parole « Je suis Enetari, dernière descendante des rois d'Earlann. Ma lignée s'éteint. Dans quelques années, le royaume d'Earlann cessera d'exister. ». Le jeune buvait littéralement les paroles de la reine au magnétisme extraordinaire, ne sentant pas les picotements du bec dufaucon qui l'incitait à reprendre ses caresses. Elle soupira « Luinil est morte, emportant avec elle les espoirs d'une nation ». Elle fit volte-face. Les larmes perlaient sur se joues, scintillant à la lumière du soleil. « Le désespoir de toute une nation pour te sauver. ». A ces mots, elle s'effondra. Le Loup Blanc se précipita à ses côtés pour la soutenir. Elle semblait si fragile. C'était Enetari qu'il tenait entre ses bras puissants. Dans ses yeux se lisait une mélancolie issue d'une autre ère et une tristesse infinie. Elle reprit finalement le contrôle sur son corps et se releva brusquement. Elle redevint la reine au regard acéré. Le barbare rougit au souvenir du contact impudent qu'il avait osé. « Tu m'as affirmé qu'elle t'avait demandé de ramener son corps ici, ce que tu as fait. Demain, nous célèbrerons le retour de son âme aux astres originels. Une veillée funèbre se déroulera ce soir. En attendant, tu es mon hôte. ». Après une révérance maladroite, le jeune quitta le bureau.



Sur le seuil de la porte, il découvrit le capitaine de la garde, qui se présenta comme étant Aranrùth. Alors qu'il menait le jeune à ses quartiers, il lui expliqua qu'il avait pris la relève de Luinil après l'embuscade. L'éclat singulier de l'armure de l'elfe attirant l'oeil du Loup Blanc, Aranrùth répondit à sa question muette qu'elle était composée en verre d'acier, un matériau modelé à partir des cristaux de ces montagnes. La citadelle elfique avait dû être resplandissante par le passé et elle conservait encore une certaine magnificence malgré les décombres. On le mena à travers de nombreuses cursives. Le jeune fut etonné de constater que la plupart des chambres n'étaient pas véritablement isolées, une mince façade de verre les séparant du couloir. Ils débouchèrent sur ce qui devait être la place centrale du palais, car l'esplanade couverte d'herbe et de mousse était de bien grande dimension. Un arbre étrange tronait au milieu de l'étendue verte, au feuillage blanc comme neige. Le plafond de verre qui protégeait la place s'était brisé quelques décennies plus tôt, et le soleil se réflechissait sur les parois de cristal de la citadelle, innodant l'endroit d'une étrange clarté multicolore. La chambre vers laquelle on le mena donnait sur un passage qui entourait la place, au deuxième étage. Le capitaine prit congé après lui avoir ouvert la porte de cristal. Le jeune pénétra seul dans la plus belle chambre qu'il avait jamais vu au demeurant. Elle devait avoisiner le double de la chambre de ses parents défunts, au palais d'Erklug. Du marbre au sol, du cristal aux murs et au plafond. Le mobilier était en bois blanc, finement ouvragé, aux formes ondulantes telles les cimes des arbres balancées par le vent. Un grand lit tronait au milieu de la pièce, aux draps d'une blancheur immaculée. Il découvrit ses affaires qui avait été disposées sur une grande table basse. Une carfe contenant un liquide ambré était posée à côté. Ne pouvant résister à la tentation de se rincer le gosier asséché, il se servit un verre. Le breuvage était excellent, une multitudes de saveurs et senteurs explosaient dans la bouche du jeune inculte. Il n'était pas très fort, mais réchauffait le corps comme une douce braise. Il n'avait jamais rien goûté de comparable. Ce ne fut que plusiers mois plus tard qu'il apprit que c'était de l'hydromel. Alors qu'il trempait ses lèvres une nouvelle fois, on frappa à la porte.



Sur le seuil se trouvait deux magnifiques jeunes elfes, qui ne devaient pas avoir atteint leur majorité. Baissant les yeux devant le caractère intimidant du colosse, elle susurrèrent qu'on leur avait demandé de se mettre à disposition du Loup Blanc. Un peu amusé par la situation, il s'accroupit devant elle et leur demanda de sa voix la plus suave si elles pouvaient lui apporter de quoi faire un brin de toilette. En effet, la crasse accumulée dans l'arène n'était pas partie lors de ses baignades dans le fleuve, ses cheveux étaient gras au possible et il avait même conscience que son odeur était particulièrement forte. Les deux filles se regardèrent et déguerpirent en gloussant. Au bout de quelques minutes, elles revinrent avec deux carafes de cristal. Elles sortirent ce qui semblait être un immense baquet de métal brillant. Elles se mirent à renverser le contenu de leur cruche. Cependant, celles-ci semblaient ne jamais se tarir. Rapidement, des volutes de fumée s'élevèrent dans la pièce. Une des filles prit dans sa poche se qui semblait être une petite bille de cristal, et la jeta dans l'eau. Celle-ci bleuit, exhalant des vapeurs relaxantes. Un épaisse mousse se forma ensuite à la surface. Peu de temps après, les elfes arrêtèrent leur remplissage et enjoinrent le barbare à plonger dans l'eau. Gêné par la présence de si jeunes filles, il leur demanda de se retourner, ce qu'elles firent en riant. Il se dévétit et s'introduit dans le bain. L'eau était délicieuse. Les jeunes elfes s'approchèrent alors, et commencèrent à masser les épaules du barbare. Celui-ci se laissa faire, grognant de plaisir, ce qui déclencha l'amusement des jeunes. Elles dénouèrent les muscles ankylosés par le lourd et précieux fardeau qu'il avait transporté depuis Menzoberranzan. Pour elles, le Loup Blanc constituait un individu étrange, qui appartenait à leurs ennemis jurés, mais n'avait pas hésité à plonger dans le coeur de la citadelle elfe sans aucune intention belliqueuse. De plus, son physique était atypique, ses cheveux blanc contrastaient avec la balafre qui cicatrisait à peine sur son visage. Sa carrure était également inenvisageable pour un elfe. Il attirait donc l'attention. De plus, une fois lavé et séché, il s'avera qu'il n'était pas désagréable à regarder. Les filles tendirent au Loup Blanc une tenue pour la veillée, puis demandèrent au jeune s'il avait encore besoin d'elle. Celui-ci nia poliment, et les remercia chaleureusement pour leur massage. Elles quittèrent donc la chambre, laissant le barbare se préparer.

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ildraël
MJ (dK2) et Admin
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 27 Mar - 14:32

On comprends mieux certaine attirance du Barbare pour la Druide...

_________________
Ildraël
MJ dK2 et admin

"En tous lieux du Multivers, il y'a 3 questions à se poser :
- Où suis-je ?
- Quel est le but de ma présence ici ?
- Comment vais-je repartir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ameforum.bbactif.com
Hjalmgunnar
MJ (D&D), Admin adjoint et accessoirement Champion des Anges
avatar

Nombre de messages : 1274
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
classe: barbare
Niveau actuel: 15
PO: 79

MessageSujet: Re: Présentation des persos...   Sam 27 Mar - 14:35

?!? J'aime bien les elfes, c'est vrai, mais cela n'a rien à voir avec l'attirance ressentie envers Laith (c'est juste que j'étais jeune et c** à l'époque, et que ces délires là étaient de mon âge)

_________________
Celui que frappe la foudre n'entend pas le tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation des persos...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation des persos...
Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de l'association IDEAL73
» Présentation du Mouvement Démocrate
» Superbe présentation illustrée des Corons
» Présentation de la Wii Fit
» Présentation de la boutique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les Aventuriers de la Marche Eperdue :: Agents pour le Maintien de l'Etat :: Nos dernières aventures...-
Sauter vers: